Grosse réorganisation chez Tamedia: impressum est sceptique et inquiet de ces nouveaux bouleversements

Après les 6 licenciements annoncés hier au Matin, Tamedia a informé ce jour de la grande réorganisation décidée dans tout le groupe. Tamedia créée de grandes rédactions et centres de compétence en Suisse romande et en Suisse alémanique, tout en gardant les titres actuels. Cette réorganisation souffle l’inquiétude; impressum craint une détérioration progressive ; en effet, expériences faites avec d’autres titres, ce genre de réorganisation est un préalable, une manière de préparer les suppressions de titres et de postes à venir.

La grande réorganisation annoncée par Tamedia inquiète impressum sous l’angle de la diversité. Après la collaboration entre journaux, p.ex. entre 24h et la Tribune de Genève, maintenant on aura une rédaction unique et des centres de compétences. Le but de la réorganisation est « de garantir l’indépendance économique et rédactionnelle des douze quotidiens et des deux journaux dominicaux en Suisse romande et en Suisse alémanique », dit Tamedia dans son communiqué. impressum en prend note avec satisfaction mais aussi avec scepticisme. Car comment sera assurée la diversité avec en fait une unique rédaction ? Cela reste peu clair. Une telle centralisation peut être la fin des singularités territoriales et éditoriales des titres. Expériences faites avec d’autres titres, une telle réorganisation est le préalable à des suppressions de titres.

Tamedia assure qu’il n’y aura pas de licenciements avec cette réorganisation. impressum prend au mot Tamedia, mais note que déjà hier avec la fusion Le Matin – 20 minutes, il y a 6 licenciements. La promesse de ne pas prononcer de licenciement a en plus déjà été relativisée dans une information au personnel en Suisse alémanique. Cela renforce les doutes qu’une telle réorganisation de cette envergure peut être conçue sans suppression de personnel. impressum se demande d’autre part si cette grande réorganisation n’est pas une manière pour le futur de préparer des suppressions de poste.

Comme toujours, Tamedia fonde cette réorganisation par la chute des recettes publicitaires. Que le journalisme reposera sur de tout nouveaux modèles d’affaires ne semble de loin pas encore réalisé chez Tamedia. De nouveau pour des raisons économiques, une opération d’épargne est décidée qui peut faire souffrir tant la diversité des médias que les collaborateurs.

impressum suit les développements de très près et impressum est aux côtés de ses membres.

Agenda

dans le canton de NE 1840-1970 au musée d'art et d'histoire

du 14 mai au 15 octobre 2017

En savoir plus

8. November 2017

in Winterthur

En savoir plus

13 novembre 2017

dès 18h30

Thoune (gare centrale, le lieu exact sera encore communiqué)

En savoir plus

20-21 novembre 2017

Rome

En savoir plus

21-23 Novembre 2017

Saint-Pétersbourg, Russie

En savoir plus

Newsletter