Un plan social pour l’Hebdo/Le Temps négocié d’arrache-pied par la délégation du personnel

Deux mois après l’annonce de la fermeture et des licenciements à L’Hebdo et de la restructuration du Temps, les négociations ont abouti à la signature d’un plan social entre la Direction de Ringier Axel Springer Suisse SA (RASCH) et la délégation élue des employé-e-s romands, soutenue par impressum et syndicom.

Après plus de huit semaines de négociations, la délégation des employé-e-s, soutenue dans la préparation par l’organisation professionnelle des journalistes impressum et le syndicat des médias et de la communication syndicom, a obtenu, à l’unanimité, l’approbation du plan social par l'ensemble du personnel de RASCH SA Suisse romande. Le plan social négocié atténue les conséquences des licenciements pour les 35 employés et les 7 collaborateurs extérieurs touchés.

Pour rappel, onze personnes seront mises à la retraite anticipée dès 59 ans. Les négociateurs ont obtenu de RASCH une substantielle amélioration de leur situation au niveau de leur rente ainsi qu'une prolongation de leur délai de congé. Les autres personnes licenciées bénéficieront, elles aussi, d’une prolongation de leur délai de congé pouvant aller jusqu’à quatre mois en fonction de l’âge, ainsi que des indemnités de départ. Les négociateurs constatent enfin que RASCH a pris la mesure de la situation extrêmement tendue du marché du travail en Suisse romande dans la presse, en octroyant un montant destiné à la formation et à la transition professionnelles plus élevé qu'initialement prévu. Le présent plan social sera valable un an à compter d'aujourd'hui.

Les soussignés regrettent que l’employeur ait refusé fin février toutes les mesures d'économies alternatives qui auraient permis de réduire le nombre de licenciements projetés. Comme ils regrettent également que la direction de RASCH ait refusé la présence des syndicats à la table de négociation. Ils espèrent aussi que cette restructuration ne sera pas le prélude à de nouvelles mesures d’économies.

Pour le reste, les négociateurs soulignent que les discussions se sont déroulées de part et d'autre dans un climat constructif, attentif et respectueux des enjeux. Ils saluent le résultat obtenu et remercient toutes celles et ceux qui y ont contribué.

La délégation des employé-e-s de RASCH est à la disposition des personnes licenciées pour des conseils et un suivi de même qu’impressum et syndicom pour leurs membres.

Agenda

au Musée national du 4 mai au 2 juillet 2017

En savoir plus

dans le canton de NE 1840-1970 au musée d'art et d'histoire

du 14 mai au 15 octobre 2017

En savoir plus

23. Juni in Basel

En savoir plus

Samedi, 24 juin 2017 dès 9h00 à Marly

En savoir plus

Montag, 26. Juni 2017

12.00 - 13.00 Uhr im Politforum Käfigturm, Bern

En savoir plus

26 juin 2017

dès 18h30

Berne gare centrale, restaurant Côté Sud, galerie

En savoir plus

Le 28 juin 2017 dès 18h, à Pitoëff

En savoir plus