Après le canton de Vaud, c’est cette fois la Ville de Genève qui apporte son soutien aux médias par diverses mesures. Si les sommes en jeu ne sont pour l’heure pas conséquentes (il est question de 80'000.- Frs), impressum attend que cela ait un effet de levier pour d’autres cantons et communes.

Projet pilote de soutien à l’organisation de débats et de rencontres thématiques, gratuité de la taxe d’empiètement des caissettes à journaux, priorité à l’action à destination des jeunes. Ces mesures, qui visent des titres genevois, sont contenues dans une charte de la Ville de Genève.

Elles  ont une valeur test et devraient permettre de mettre en place des propositions plus importantes par la suite.

La Ville de Genève entend aussi examiner sa politique en matière d’achat de prestations (annonces, etc.) pour fonder une aide plus large aux médias.

Même si, globalement, la masse financière de ces aides n’est pas considérable, elles peuvent constituer un modèle pour les autres communes de Suisse romande. Nous saluerions que toutes les grandes villes de Suisse romande procèdent de la même façon.

Dans le Temps de ce jour, le conseiller administratif Sami Kanaan dit que « seule une démarche romande permettra une aide structurelle cohérente », avançant le modèle de la Fondation romande pour le cinéma. impressum  se réjouit de ces déclarations qui vont dans le sens souhaité par l’association des journalistes en matière d’aide aux médias.

Newsletter