La politique vaudoise se mobilise en faveur de la diversité de la presse

Suite à l’annonce fin septembre de 28 licenciements par Tamedia publications romandes, une résolution a été élaborée puis portée par près de 40 parlementaires vaudois au Grand conseil ce mardi 10 octobre. impressum salue le clair soutien du parlement, avec 85 voix pour, en faveur de cette démarche exigeant du Conseil d’Etat d’œuvrer pour la diversité de la presse dans le Canton.

Après que les collaborateurs ont fait connaître leur colère et leurs inquiétudes au pied de la tour Edipresse, ce sont les représentantes et les représentants de la population vaudoise qui portent un message fort au niveau du Parlement. « Par cette résolution, le Grand Conseil demande au Conseil d'État de continuer son travail en privilégiant des alternatives à ces licenciements et ainsi de sauver un maximum d'emplois dans le Canton de Vaud afin de garantir le droit à l'information et la diversité de la presse régionale. » Acceptée donc par 85 voix pour, 9 abstentions et 32 voix contre, cette résolution assure le mandat confié au Conseil d’Etat d’intervenir politiquement auprès des acteurs de la branche pour éviter une saignée qui mettrait à genoux la profession.

Impressum salue la promptitude de la réaction politique. Un tel engagement représente un message fort de soutien aux journalistes souffrant depuis des années des nombreuses coupes et restructurations chez Tamedia. Cette résolution sonne aussi comme un rappel à TX Group que la presse et les médias portent, dans une démocratie, une responsabilité sociale. Quand cette dernière est menacée ou malmenée, il est rassurant de constater que la politique se mobilise pour qu’un débat puisse avoir lieu et que d’éventuelles solutions émergent.

Agenda

Keine Nachrichten verfügbar.

Newsletter