News

  • Un duo féminin et bilingue pour présider les journalistes suisses

    L’Assemblée des délégué·e·s 2024 élit deux femmes à la tête d’impressum. Edgar Bloch, président sortant, informe l’Assemblée sur une nouvelle réforme des structures. Les journalistes suisses soutiennent l’initiative parlementaire d’Isabelle Chassot par une résolution acceptée à une très large majorité.

  • Debatte zwischen dem Verband Schweizer Medien (VSM) und impressum

    Podiumsdiskussion | impressum - VSM

    22. März 2024, ungefähr 12:00 - 12:45

    Le Domaine Notre-Dame de la Route, Ch. des Eaux-Vives 17, 1752 Villars-sur-Glâne

     

  • impressum félicite les résultats en hausse du Groupe TX et encourage un réinvestissement dans le journalisme de qualité

    Suite à l'annonce des résultats en hausse pour l'exercice 2023 de TX Groupe, dans un communiqué daté du 14 mars 2024, impressum, la plus grande organisation de journalistes en Suisse, tient à féliciter chaleureusement les journalistes du groupe pour leur engagement et leur performance dans un contexte souvent difficile.

  • impressum prend position face à l'initiative parlementaire sur l'aide aux médias

    La Confédération accorde une subvention annuelle de 50 millions de francs pour le transport de journaux par la poste. Une initiative parlementaire prévoit de renforcer ce soutien. impressum salue cette démarche et prend position sur les modifications proposées et insiste notamment sur les deux éléments:

  • Dégel des négociation sur la CCT Suisse alémanique et tessinoise

    Le 6 mars dernier, impressum, syndicom et VSM ont repris les négociations sur la CCT. Ladina Heimgartner et Christoph Nussbaumer, deux personnes ayant un pouvoir de décision au sein de VSM, sont désormais représentés dans les négociations. Au cours des discussions, l'association des employeurs a souligné l'intérêt commun de bonnes conditions de travail. La prochaine négociations a lieu fin avril.

  • Le Conseil d’Etat fribourgeois envisage un soutien à la presse

    Dans un communiqué, le Conseil d’Etat Fribourgeois annonce, dans l’attente de nouvelles solutions au niveau fédéral, vouloir « soutenir de manière temporaire et ponctuelle les médias régionaux fribourgeois. » Concrètement, un maximum de 3,75 millions de francs viendra soutenir pour une période de 5 ans les médias sous forme d’aides indirectes, notamment par le biais de financement pour la transition numérique et des projets de formation aux médias.

  • impressum salue le rapport du Conseil fédéral sur l'aide aux médias et demande que le registre professionnel soit également un critère pour l'obtention d'un soutien

    impressum se réjouit du rapport du Conseil fédéral. Le maintien d'une offre diversifiée d'informations journalistiques est d'une très grande importance pour la société. C'est pourquoi il est nécessaire de développer l'aide aux médias. Afin que seul le journalisme indépendant soit encouragé, l'emploi de journalistes inscrits au Registre professionnel (RP) doit être ancré comme critère d'éligibilité.

  • Accord trouvé avec ESH Médias pour l'accompagnement du personnel licencié

    ESH Médias, l'un des principaux acteurs de l'industrie médiatique en Suisse romande avec quelque 340 collaboratrices et collaborateurs, a annoncé fin janvier un licenciement de 40 personnes au sein du groupe. Cette nouvelle a suscité une réaction vive et engagée de la part des journalistes et d’impressum. En tant que partenaire social historique de Médias Suisse, impressum a joué un rôle crucial dans les négociations avec la direction concernant les licenciements. Aux termes de la procédure de consultation, ESH Médias indique aujourd'hui maintenir 27 licenciements.

  • Soutien de l’ANJ, section de impressum, aux journalistes d’«Arc Info» et du groupe ESH Médias

    L’Association neuchâteloise des journalistes (ANJ) a pris connaissance avec consternation des mesures de restructuration du groupe ESH Médias qui vont frapper durement ses trois titres, soit «ArcInfo», «Le Nouvelliste» et «La Côte». Elle tient à exprimer sa solidarité totale à ses membre menacés de perdre leur emploi. Elle souligne que le secrétaire d’Impressum, Etienne Coquoz, s’engage pleinement pour les accompagner et pour éviter les licenciements dans toute la mesure du possible.

  • Un journaliste n'est pas responsable des propos tenus par une personnalité politique

    A Fribourg se tient un procès qui pourrait faire jurisprudence et participer à museler le journalisme face au politique. Au cours d’entretiens avec un conseiller d’État dans le but de réaliser un livre, le journaliste aurait poussé le politicien à la faute, l’incitant à violer son secret de fonction. Pour impressum, il est impensable qu’un journaliste puisse être reconnu coupable pour le simple fait d’avoir posé des questions, même insistantes, à une personnalité politique.

  • ESH Media licencie et la Suisse romande perd encore 10 journalistes

    ESH Media annonce la suppression de quarante emplois, dont 10 journalistes au sein des titres d’ArcInfo, de la Côte et du Nouvelliste. Dans un paysage médiatique romand déjà endeuillé par plusieurs licenciements massifs ces derniers mois, impressum va continuer de défendre par tous les moyens en sa possession les professionnels des médias à titre individuel et collectif.

  • Le Comité central d'impressum rejette la révision ORTV

    impressum salue l'intention de la révision proposée de l'ORTV de lutter contre l'initiative "200 francs, ça suffit! (initiative SSR)". Cependant, il n'existe aucune justification factuelle pour lesquelles cette révision de l'ORTV est nécessaire, ou du moins utile, pour éviter l'acceptation de l'initiative en question. Comité central d'impressum considère la révision de l'ORTV comme irresponsable et la rejette.

  • Ringier : 55 emplois supprimés reste irresponsable !

    impressum critique la contribution insuffisante des cadres supérieurs aux économies! impressum se tient prêt à soutenir les personnes concernées.

  • Victoire pour Vigousse : le pénal lausannois ne condamne pas la satire

    Aujourd’hui, le journaliste Jean-Luc Wenger, membre d’impressum, qui travaille pour le journal satirique Vigousse, connaît une victoire retentissante dans l’épopée judiciaire qui l’oppose à Christian Séchaud, Secrétaire général et Directeur de l’administration de la ville de Versoix. Le Tribunal de police Lausannois l’a en effet libéré du chef d’accusation de diffamation. La motivation du jugement est encore attendue.

  • Ringier licencie: « devenir l’entreprise de médias la plus innovante et leader de Suisse » avec 75 postes en moins

    Ringier Médias Suisse (RMS)* annonce, dans un communiqué publié aujourd’hui, vouloir supprimer 75 postes parmi tous les secteurs de RMS. En tant qu’association professionnelle des journalistes suisses, impressum condamne ce nouveau coup dur pour la presse suisse, alors que 2023 a déjà annoncé la disparition de quelque 220 postes entre Tamedia et CH Media.

  • Année noire pour le journalisme en zone de conflit

    Basée à Bruxelles, la Fédération internationale des journalistes (FIJ), aux côtés de Presse Emblème Campagne (PEC), basée à Genève, communiquent sur une année noire pour les journalistes. En 2023, entre 120 et 140 journalistes et professionnels des médias ont été tués en zones de conflits dans le monde.

  • CCT RRR 2024: Des négociations et un compromis acceptable

    Après plusieurs séances de négociations, les Radios Régionales Romandes (RRR) et impressum sont parvenus à un accord concernant l’application de la CCT RRR pour l’année 2024. Bien que cet accord ne soit pas entièrement satisfaisant, celui-ci doit être reconnu comme acceptable. Les parties ont également rappeler leur attachement au partenariat social.

  • CCT Presse – nouveaux barèmes 2024

    Nous avons obtenu de Médias Suisses que les barèmes des collaborateurs extérieurs et des stagiaires restent indexés automatiquement et annuellement à l’indice suisse des prix à la consommation (ISPC). L’indexation a été positive en 2023. D’entente avec Médias Suisses, les barèmes ont ainsi été augmentés de 1.7%.

  • Conseil lecture: « Le droit d'auteur des journalistes »

    Ancienne secrétaire centrale d’impressum, Dominique Diserens sort un livre qui a pour but que « les journalistes fassent plus et mieux valoir leurs droits d’auteur ». En tant que juriste spécialiste de ces thèmes, elle a souhaité rédiger un livre orienté vers la pratique à l’attention des juristes et avocats, mais également de toutes les personnes actives dans le journalisme.

  • Loi fédérale sur la transparence des personnes morales (LTPM) : impressum demande un accès direct des journalistes au nouveau registre

    Dans le cadre de la consultation sur la loi fédérale sur la transparence des personnes morales (LTPM), impressum demande que les professionnels des médias aient un accès direct au nouveau registre fédéral des ayants droits économiques des personnes morales suisses.

  • Votre signature pour la liberté de la presse

    Prière de signer avant le 8 décembre 2023 :

    La liberté de la presse dans le droit bancaire doit être renforcée. Et une toute nouvelle attaque contre la liberté d'investigation doit être immédiatement stoppée. C'est ce que demande une lettre ouverte au Conseil des Etats, soutenue par impressum et une large alliance d'organisations de médias.

     

  • Licenciements à Radio Fribourg

    Radio Fribourg annonce le licenciement de plusieurs collaborateurs et collaboratrices, invoquant des difficultés économiques importantes. Impliquée pour défendre les journalistes et après des négociations pour l’obtention de mesures d’accompagnement, l’association professionnelle impressum regrette que ces mesures d’accompagnement obtenues soient limitées au minimum, loin d’atténuer l’effet d’une telle décision.

  • Remise de la pétition à l’association des éditeurs

    Les 1200 signataires exigent que l’association des éditeurs (Verband Schweizer Medien – VSM) reprenne les négociations au point mort avec le syndicat syndicom et l’association professionnelle impressum. Ils exigent une bonne convention collective de travail (CCT) dotée de salaires minimaux décents, qui offre une protection aux pigistes réguliers et de bonnes conditions de travail aux journalistes. impressum et syndicom ont remis aujourd’hui la pétition à VSM. Il appartient désormais à VSM de soumettre aux partenaires sociaux des propositions viables et durables.

  • Des négociations intenses et un bilan douloureux

    Après l’annonce de plus de 80 licenciements par TX Group au sein des titres de Tamedia et ceux du groupe 20 Minutes, les négociations - débutées le 25 septembre - touchent à leur fin. Même si tous les moyens possibles ont été déployés, que les journalistes se sont fortement mobilisés à deux reprises, impressum déplore l’hermétisme des directions à toutes solutions proposées conjointement par l’association professionnelle et les représentations du personnel.

  • JournaFONDS: 40'000 francs pour neuf enquêtes, dont quatre sur la «religion»

    En octobre, les jurys de JournaFONDS – l'un pour la Suisse alémanique, l'autre pour la Suisse romande et italienne – ont soutenu neuf projets d'enquête et de reportage. JournaFONDS soutient les auteurs et autrices à hauteur de 3'000 à 7'000 francs. Ce soutien couvre environ cinq à douze jours de travail par projet.

  • impressum est critique face à la diminution de la redevance

    impressum - les journalistes suisses - est d'accord avec l'objectif du Conseil fédéral de combattre l'initiative « 200 francs ça suffit ! ». Cependant, impressum reste critique sur le moyen envisagé qui consiste toujours, même dans une moindre mesure, à diminuer la redevance du service public.

  • CH Media supprime 150 emplois en Suisse alémanique

    CH Media, groupe de médias suisse alémanique, annonce hier le licenciement d'environ 150 collaboratrices et collaborateurs. La raison invoquée est la baisse du chiffre d'affaires. impressum reconnaît certes la situation économique tendue. Mais les licenciements doivent rester l'ultima ratio.

  • Plus de 500 journalistes dans la rue en colère contre TX Group

    Les journalistes sont dans la rue. A 11h30, quelque 300 professionnel·le·s des médias protestent devant le portique de TX Group à Zurich, plus de 200 se mobilisent à Lausanne devant la Tour Edipresse. Pour réveiller cette colère des deux côtés du Röstigraben, TX Group a frappé fort en supprimant, en un mois à peine, 80 postes dans ses titres de presse, dont 56 en Suisse romande, touchant les médias payant en septembre, et, depuis l’annonce du 25 octobre dernier, également les titres gratuits, dont 20 Minutes.

  • Licenciements à 20 Minutes : TX Group perpétue ses coupes inconsidérées dans le journalisme

    impressum est sous le choc et dénonce avec force la décision de TX Group de supprimer 35 postes, dont 28 touchant les rédactions en Suisse romande du titre 20 Minutes. [Article mise à jour selon l'actualité]

  • Plus de 400 candidates et candidats aux élections fédérales signataires du Manifeste d’impressum

    Plus de 400 candidates et candidats, provenant de tout le spectre politique, affichent leur soutien à la liberté de la presse et leur attachement à la pluralité des médias en signant le Manifeste d’impressum. Les électeurs peuvent ainsi voir quels candidats veulent renforcer leur droit à une information indépendante. La liste est actualisée en permanence.

  • La politique vaudoise se mobilise en faveur de la diversité de la presse

    Suite à l’annonce fin septembre de 28 licenciements par Tamedia publications romandes, une résolution a été élaborée puis portée par près de 40 parlementaires vaudois au Grand conseil ce mardi 10 octobre. impressum salue le clair soutien du parlement, avec 85 voix pour, en faveur de cette démarche exigeant du Conseil d’Etat d’œuvrer pour la diversité de la presse dans le Canton.

  • Prison pour Alain Soral en appel après avoir proféré des propos injurieux à l’encontre d’une journaliste

    impressum salue la décision du Tribunal cantonal vaudois à l'encontre d'Alain Soral. Il n’est pas acceptable que des journalistes subissent des injures dans l’exercice de leur profession. L’association continuera à s’engager pour que ces comportements soient condamnés.

  • Plus de temps, plus de transparence, mais toujours autant d’économie en vue

    Ouverture des négociations chez Tamedia publications romandes : La coordination des rédactions de Tamedia publications romandes avec impressum, association professionnelle de journalistes, ont obtenu un délai supplémentaire. Ils auront 5 jours ouvrables supplémentaires, soit jusqu’au 13 octobre, pour proposer des mesures alternatives, et sectorielles, pour prévenir un maximum de licenciements.

  • Près de 100 personnes sur le parvis de la tour Tamedia pour manifester

    A Lausanne, au pied de la tour Tamedia, près de 100 journalistes, soutiens politiques et syndicaux ont affirmé leur solidarité ce lundi entre 9h30 et 11h30. Toutes et tous ont dénoncé le licenciement collectif sans précédent, touchant 28 postes en Romandie, et 20 et Suisse alémanique, annoncé la semaine passée par TX Group. Une première rencontre avec la direction pour entamer les négociations s’est tenue au même moment dans le bâtiment.

  • impressum prend position en faveur de la modification de la loi sur le droit d'auteur

    Le 24 mai 2023, le Conseil fédéral a ouvert la consultation sur la modification de la loi sur le droit d'auteur et l'introduction du droit voisin pour les œuvres journalistiques. En tant que plus grande association de journalistes en Suisse, impressum a pris position en faveur de cette modification de la loi. Vous trouverez le texte ici.

  • Licenciements chez Tamedia en Suisse alémanique : l’hécatombe continue

    Hier en Suisse romande, aujourd'hui en Suisse alémanique : le TX Group ne prend pas de gant et saigne à blanc le paysage médiatique suisse. impressum soutient les journalistes concernés et coordonne la défense de la branche dans les deux parties du pays.

  • Tamedia Personalinformation - impressum am 21.9. vor Ort in Zürich und Bern für Mitglieder und Redaktionsmitarbeitende

    Tamedia wird am 21.09 in der Deutschschweiz verkünden. Um 10 Uhr wird das Personal informiert. Zentralsekretär*innen, erfahrene Jurist:innen von impressum sind ab 9:45 Uhr in Zürich (im Restaurant Certo) und in Bern (neu: Cafe Werkstadt) bereit, um zu beraten (Sozialplan, Konsultation, etc.). Mitglieder und Mitarbeitende der Redaktionen sind eingeladen! Kommen Sie vorbei, Anmeldung nicht erforderlich.

  • Licenciements chez Tamedia : hécatombe après plusieurs années de saignée

    Les rédactions de 24 heures, de la Tribune de Genève, du Matin dimanche, de Tamedia (rubriques suisses, monde, économie), les entités TES (photographie, édition et mise en page), la Cellule digitale ainsi que l’association professionnelle impressum dénoncent avec force la décision de TX Group de supprimer plus de 10% des effectifs des rédactions en Suisse romande, décision annoncée ce jour par la direction. Jusqu’à 28 personnes pourraient perdre leur emploi.

  • Fondation de l’Alliance suisse contre les SLAPP

    Une nouvelle alliance d’ONG et de professionnels des médias souhaite sensibiliser le public suisse au fait que les acteurs économiques intentent de plus en plus de procédures-bâillons en Suisse également. L'association nouvellement créée s'engage notamment en faveur d’une meilleure législation afin de mettre un frein suffisamment tôt à de telles procédures judiciaires.

  • impressum est déçu par les remarques méprisantes de Cassis à l'égard des journalistes

    Lors d'une manifestation au Tessin, le conseiller fédéral Ignazio Cassis aurait déclaré publiquement qu'il ne lisait pas les journaux, qu'ils ne lui apportaient rien. De tels propos de la part d'un conseiller fédéral ne sont pas tolérables et vont à l'encontre du principe de collégialité.

  • Dumping salarial dans les médias : envoyez-nous les preuves pour faire pression

    impressum et syndicom veulent faire appel à la Commission Tripartite (CT) de la Confédération qui a la possibilité d'introduire un contrat-type de travail impliquant des salaires minimaux. Pour que cette démarche aboutisse, envoyez-nous des documents que nous pourrons utiliser comme preuves ! Pour cela, des documents – qui seront anonymisés – provenant de toutes les régions linguistiques du pays nous seront utiles.

  • Soutenez le GAV pour la Suisse alémanique et le Tessin avec votre signature

    Cette année, l'assemblée des délégués d'impressum a rejeté l'offre du VSM pour un GAV qui couvre la Suisse alémanique et le Tessin. Comme le VSM ne veut pas faire une meilleure offre aux journalistes, impressum et syndicom lancent une pétition. Cela concerne que les conditions de travail de la Suisse alémanique, la CCT de la Suisse romande reste en place. Pourtant, nous avons aussi besoin des signatures des journalistes de Suisse romande ! Signez ici : faire-loehne.ch/fr/

  • Victoire pour la presse en Valais !

    C’est une victoire éclatante pour le journaliste valaisan, membre d’impressum, accusé d’avoir divulgué des informations prétendument secrètes d’une commission parlementaire tirant des conclusions sur l’affaire des constructions illicites du Val de Bagne.

  • Licenciements et mesures d’économie au Temps

    Le journal le Temps annonce plusieurs licenciements au sein de sa rédaction et d’autres mesures drastiques d’économie sont également prévues, en particulier une baisse du plan LPP de l’ensemble des collaborateurs. impressum condamne ces mesures d’économie et appelle le quotidien à négocier un plan social pour les personnes licenciées.

  • impressum félicite les journalistes de TX Group et s'attend à la fin des mesures d’économie

    impressum est la plus grande organisation de journalistes en Suisse et certifie de nombreux journalistes professionnels du TX Group par la carte de presse RP. impressum se félicite, avec TX Group, de l'augmentation de ses bénéfices. L'entreprise de médias souligne à juste titre l’importance de son « rôle dans une société démocratique », qu'elle doit à ses journalistes et à ses produits journalistiques. impressum attend que les bénéfices soient investis à la création et au maintien d'emplois au sein des rédactions. De nouvelles mesures d'économie ne seraient ni durables ni justifiables.

  • Accusations de harcèlement sexuel contre un journaliste de Republik

    impressum demande des mesures structurelles de prévention et rappelle sa plateforme de signalement confidentiel et de conseil.

  • Affaire Vigousse : une victoire symbolique pour le satirique romand

    Aujourd’hui paraît dans les pages de Vigousse le verdict du tribunal civil. Ayant suivi de près l’affaire depuis ses débuts en 2021, impressum se dit satisfait de la décision du Tribunal civil de Lausanne dans l’affaire qui oppose la Commune de Versoix et son secrétaire général à Vigousse. Le juge ne retient qu’une « légère atteinte à l’honneur » à l’encontre du journal satirique romand condamné à payer 1 franc symbolique.

  • Un journaliste du Matin Dimanche devant le tribunal

    Le 20 septembre 2020, le Matin Dimanche publie des informations issues d’un rapport, alors en attente de publication et tenu « confidentiel » par l’Etat valaisan. Inculpé pour « publication de débats officiels secrets », le journaliste signataire s’oppose à l’amende infligée et se retrouve le 24 août (procès repoussé, nouvelle date communiquée prochainement) devant le tribunal à Sion. impressum fait savoir son soutien au journaliste, membre de l’Association professionnelle, dans sa démarche.

  • Un guide de la FEJ pour couvrir les migrations

    La Fédération européenne des journalistes (FEJ), dont impressum est membre, publie un nouveau guide intitulé Comment couvrir les migrations de manière éthique et pertinente, rédigé par la journaliste et essayiste belge Anne-Marie Impe.

  • Le Tribunal fédéral refuse l'aide à la presse pour l’Agefi

    impressum regrette la décision du TF qui exclue l'Agefi de la liste des titres généralistes. Le titre romand ne peut donc pas prétendre à l'aide à la presse, et c'est également la diversité de la presse qui en fait les frais.

  • CPJ, Profond, Freelance : à la recherche d'une caisse de pension pour les libres

    En 2017, nous pensions avoir trouvé bonne solution de prévoyance pour les journalistes free-lance avec Profond. Malheureusement, les attentes de l'époque ont été déçues.

  • Petit-déjeuner des médias avec des parlementaires

    impressum a consacré le traditionnel petit-déjeuner de la session du 31 mai aux droits voisins. Partisans et opposants se sont exprimés. La conviction fondamentale que les journalistes doivent participer aux bénéfices que les géants de l'Internet réalisent grâce à leur travail continue de marquer la position d'impressum.

  • L'association des éditeurs refuse des salaires minimaux décents

    Salaires minimaux insuffisants, pas de réglementation pour les indépendants : depuis plusieurs mois, impressum, Syndicom et l'association Médias Suisses (VSM) négocient une convention collective de travail (CCT) pour la presse en Suisse alémanique et au Tessin. La base d'impressum et de Syndicom rejette le résultat intermédiaire. En particulier, les propositions des éditeurs concernant les salaires et les honoraires minimaux choquent nos membres.

  • Licenciements au sein du groupe MediaOne

    impressum a pris connaissance, par la voie des médias, de licenciements prévus au sein du groupe MediaOne, propriétaire notamment des radios suisses telles que LFM, Rouge FM, One FM et Radio Lac. Des indemnités pour les personnes touchées ont pu être négociées dans l’urgence.

  • Grève Féministe : paroles de journalistes

    Une nouvelle grande Grève Féministe a lieu aujourd’hui. Alors que les femmes et les minorités de genre touchent des salaires et rentes inférieurs à ceux des hommes, assument plus de travail non rémunéré, et sont toujours confrontées aux discriminations et au harcèlement, Athénaïs Python, notre membre du comité central, a interviewé des journalistes et des personnes du secteur des médias sur leur quotidien.

  • Journée internationale de la liberté de la presse: impressum salue le "PAN" et s'engage pour sa mise en œuvre.

    Le PAN favorise la sécurité des journalistes. impressum y contribue déjà par la protection juridique contre les SLAPPs, le RP et Trust-J. impressum soutient les nouvelles propositions de l'OFCOM.

  • impressum alerte Ignazio Cassis

    impressum demande au DFAE d'exiger de la Turquie le respect de la CEDH et exige de l'ambassade de Turquie le respect de la liberté de la presse

  • GAV-Umfrage: DV sagt nachverhandeln! Was sagen Sie? Bitte teilnehmen!

    impressum verhandelt seit Jahren gemeinsam mit Syndicom einen GAV für die Journalist:innen der Presse-Medienunternehmen in der Deutschschweiz und im Tessin. Heute laden wir Sie dazu ein, uns bis zum 23.5.2023 Ihre Meinung zum vorläufigen Stand der Verhandlungen mitzuteilen.

  • Assemblée générale de TX Group : impressum exige des investissements dans les médias payants plutôt que des distributions de dividendes

    Lors de l'assemblée générale d'aujourd'hui, le conseil d'administration propose à l'actionnariat de distribuer un dividende de CHF 47,7 millions. Au vu des difficultés économiques dans le domaine des médias payants, impressum considère que la distribution de dividendes envisagée n'est pas judicieuse.

  • AD d’impressum : pour la liberté de la presse et de bonnes conditions de travail pour les journalistes

    L’assemblée des délégué.e.s demande une meilleure éducation aux médias et plus de respect pour la liberté de la presse par le pouvoir législatif. Elle soutient également un salaire minimal équitable dans le cadre d’une future CCT avec la presse alémanique, accepte l’Accord-cadre avec les radios privées et Télésuisse et valide l’accord extraordinaire conclu avec les RRR pour 2023. Au niveau de ses organes, une nouvelle composition du Comité central est à relever.

  • La décision du Conseil national sur la liberté des médias dans la loi sur les banques mérite d’être saluée

    impressum salue la décision du Conseil national de modifier la disposition pénale de la loi sur les banques en cas de "révélation d'un secret". Cette dangereuse disposition de censure doit en effet être abrogée.

  • Mobbing ou harcèlement : aide, signalement sécurisés et aide-mémoire chez impressum

    Depuis fin 2020, impressum a mis en place un système de signalement des atteintes à la personnalité sur le lieu de travail qui permet à toutes et tous journalistes d’entrer directement en contact avec une/un juriste spécialisé-e afin de dénoncer un cas de harcèlement ou de mobbing notamment. Les non-membres d’impressum bénéficient également d’une heure de consultation juridique gratuite.

  • Appel déposé contre le jugement de M. Alain Soral

    impressum salue la fermeté et la persistance du Procureur vaudois Eric Kaltenrieder. En effet, celui-ci a déposé une déclaration d’appel estimant que les propos tenus par M. Soral à l’encontre d’une de nos membres étaient homophobes, incitaient à la haine et à la discrimination, alors que seule la diffamation avait été retenue par le Tribunal de Police.

  • Journaliste kurde menacée d'expulsion: le Tribunal administratif fédéral désavoue Berne

    Le Tribunal administratif fédéral revoit le cas de la journaliste kurde au SEM. impressum et RSF Suisse demandent maintenant au SEM d'examiner lui-même la demande d'asile. La Suisse est tenue de le faire, car le risque d'un renvoi contraire aux droits humains et internationaux ("refoulement") est trop élevé pour la journaliste persécutée politiquement.

  • Négociations RRR – Accord extraordinaire pour l’application de la CCT en 2023

    Communication des partenaires sociaux

    impressum et les Radios Régionales Romandes (RRR) concluent un accord permettant de surseoir à certaines conditions de la CCT en cas de difficultés financières de l’un des membres des RRR. Une transparence ainsi que des mesures compensatoires sont garanties.

  • Journaliste kurde menacée de renvoi et d’emprisonnement

    Menacée de renvoi de Suisse vers la Croatie, la journaliste kurde Perihan Kaya pourrait être ensuite expulsée vers la Turquie. Elle risque d’y être emprisonnée et de subir graves violations des droits de l'homme.

  • Fusion des magazines «L’Illustré» et de «TV8» : suppression de 5,5 ETP

    impressum regrette la suppression annoncée par Ringier Axel Springer de 5,5 postes à temps plein suite à l’absorption de «TV8», qui disparaîtra, par «L’Illustré». Avec cette décision, c’est la suisse romande qui subit, à nouveau, la perte d’un titre. La direction a également publié que «les membres du personnel concernés seront soutenus par des mesures complémentaires». impressum espère toutefois que ces mesures soient à la hauteur.

  • Kantonale Medienförderung in Zürich

    Vorstoss im Zürcher Parlament will die Ausbildung am MAZ unterstützen.

  • Condamnation d'Alain Soral pour diffamation envers une journaliste

    Le Tribunal d’arrondissement de Lausanne a condamné Alain Bonnet Soral pour diffamation suite à une vidéo dans laquelle il a tenu des propos à l’encontre d’une journaliste, de surcroit membre d’impressum.

  • Teuerung: impressum fordert Lohnanpassungen in der Medienbranche

    impressum hat im Herbst eine Umfrage bei den Medienhäusern gestartet, um zu wissen, wie sie im Jahr 2023 mit der Teuerung umgehen. Einige haben bereits geantwortet, dass sie ihren Arbeitnehmenden den Teuerungsausgleich vollständig oder zum Teil gewähren werden. Heute hat impressum den Medienhäusern einen Reminder verschickt und forderte sie dazu auf, ihre Entscheide zu kommunizieren.

  • Conseils juridiques

    Une discussion permet d'éviter bien des litiges. Vous avez un doute? Le service juridique d'impressum est à votre disposition

  • impressum & JJS: "Journalismus Jetzt"

    Fake News, Desinformation und wie Journalist:innen mit ungesicherten Informationen umgehen (sollen). impressum sponsort die Podiumsdiskussion. Und den Apéro. Und schlägt einen Weg vor, wie das Publikum Journalismus von Desinformation unterscheiden kann: Trust-J.org

  • Journaliste condamné par justice vaudoise - impressum consterné

    La condamnation pénale du journaliste Jean-Luc Wenger est une attaque anticonstitutionnelle contre la liberté de la presse. Le fait qu'une commune utilise de l'argent public pour une stratégie de «SLAPP» contre les médias est révoltant. Monsieur Jean-Luc Wenger et son avocat Charles Poncet font recours contre cette décision. impressum les félicite et les soutient dans leur démarche.

  • Assemblée des délégués d’impressum du 10 juin 2022

    Pour la liberté de presse et un journalisme indépendant

  • Les procédures SLAPPs touchent aussi nos membres: luttons contre elles

    Il existe un nouveau phénomène : les procédures SLAPPS, soit les procédures « Strategic Lawsuits Against Public Participation », ou poursuites stratégiques contre la mobilisation publique. Des membres d’impressum sont concernés par de telles procédures dites aussi bâillons. Au Parlement fédéral, une initiative parlementaire vient d’être déposée pour cadrer ces nouvelles attaques contre les médias.

  • Prestations – rabais

    Un large choix d’entreprises offre aux membres d’impressum des prix avantageux pour leurs prestations. Vous pouvez consulter la liste de ces prestations à tout moment sur notre site web. Voici une séléction:

Agenda

Le CFJM propose diverses formations continues

Av. Florimont 1, Lausanne

Lire la suite

Maison du Dessin de Presse, rue Louis-de-Savoie 39, à Morges
Du 15 mars au 20 mai 2024

Lire la suite

20. bis 28. April 2024

akku Kunstplattform, Emmenbrücke

Lire la suite

Photos de Michel Bührer

Du 9 au 20 avril 2024

Forum de l'Hôtel de Ville, Lausanne

Lire la suite

Table ronde, 23 avril 2024 12h15-14h00

CFJM, Florimont 1, 1006 Lausanne

Lire la suite

Newsletter