BaZ devient membre des rédactions de Tamedia : impressum demande des garanties d'emploi à Bâle et est déçu par la ComCo

impressum se réjouit du fait que les journalistes actuels du Basler Zeitung (BaZ) pourront probablement travailler de manière plus indépendante sur le plan politique. impressum prend cependant Tamedia au mot et exige qu'aucun poste ne soit supprimé dans la rédaction du BaZ. Tamedia doit le garantir à ses employés. Et impressum regrette la passivité de la commission de la concurrence ComCo, avec laquelle elle sape l'objectif de la loi antitrust.

impressum salue et se réjouit du fait que les journalistes de la BaZ pourront faire des reportages politiques plus indépendants grâce à leur appartenance à Tamedia. La BaZ appartenait jusqu'à présent à la maison de presse AG de l'homme politique Christoph Blocher. Comme Tamedia l'a annoncé, BaZ sera désormais définitivement intégré dans le réseau de journaux Tamedia. A l'avenir, seuls les "événements locaux, régionaux et cantonaux" proviendront de la rédaction de Bâle. Tamedia veut cependant "examiner" si la rédaction de Bâle, c'est-à-dire l'ancienne rédaction de la BaZ, peut être renforcée. impressum se félicite de cette annonce. Les journalistes, cependant, ont besoin de sécurité d'emploi afin d'être intégrés dans le réseau éditorial de Tamedia. C'est pourquoi impressum exige l'assurance qu'aucun emploi ne sera supprimé à Bâle et qu'aucun emploi bâlois ne sera transféré à Zurich. Les rédacteurs nationaux, par exemple, doivent également avoir un avenir approprié à Bâle.

Prenez Tamedia sur parole
Dans l'édition du 08-09/2018 du journal "Schweizer Journalists", le PDG de Tamedia Tonini a annoncé qu'il n'y aurait plus de licenciements dans un avenir proche "pour des raisons économiques", avec la demande de suppression d'emplois. "Les "surcapacités sélectives" devraient être réduites par des "fluctuations normales". Tonini a également explicitement promis d'appliquer le principe de fluctuation en vue d'intégrer BaZ dans le réseau Tamedia.

La ComCo ne s'acquitte pas non plus de sa responsabilité légale
impressum regrette profondément la décision de la ComCo annoncée le 11 octobre 2018, qui approuve sans conditions la reprise de BaZ par Tamedia. Car impressum exige que la ComCo ne joue pas seulement son rôle de gardien du marché libre, mais qu'elle s'acquitte enfin de sa responsabilité légale de "prévenir les effets socialement nuisibles des cartels et autres restrictions de la concurrence" (selon l'art. 1 de la loi sur les cartels). La ComCo a maintenant raté une autre occasion d'exercer pleinement son rôle légal.

La ComCo est un sujet de préoccupation à Bâle et ailleurs Les grandes sociétés de médias telles que Tamedia standardisent le contenu média de leurs différents titres pour optimiser le rendement économique. C'est aussi ce qui est censé se passer à la BaZ, c'est évident. Il faut s'attendre à ce qu'à l'avenir, seule l'information locale et régionale soit produite par l'équipe éditoriale de Bâle. Les rapports sur des sujets nationaux, en revanche, proviendront de la rédaction centrale de Zurich Tamedia. Ces rapports sont d'ores et déjà largement cohérents dans tous les titres de Tamedia, tels que le "Bund" bernois, le "Tages Anzeiger" de Zurich et le "Landbote" de Winterthour. Aujourd'hui, Bâle s'épanouit également avec toutes les conséquences négatives du manque de diversité de l'information sur la formation de l'opinion démocratique.

Il incombe à la ComCo de gérer cette pratique de manière constructive en n'approuvant les fusions et acquisitions que sous réserve de conditions appropriées. La ComCo peut également imposer des conditions aux entreprises existantes, qui restreignent la concurrence et dominent le marché. impressum exige qu'à l'avenir la ComCo assume enfin sa responsabilité sociale selon l'art. 1 LCart. à l'égard du marché des journaux, en particulier de Tamedia.

Newsletter


Agenda

Mercredi, 14 novembre , 12h00 à 13h00

Polit-Forum au Käfigturm, Marktgasse 67, Berne

En savoir plus

Samedi 17 novembre

Genève

En savoir plus

Mercredi 21 novembre 2018 à 17h30 au CFJM

En savoir plus

Jeudi, 22 novembre à Winterthur

En savoir plus

Exposition d'Hélène Tobler, toute l'année 2018 aux Archives cantonales à Dorigny.

En savoir plus

Délai de participation: vendredi, 4.1.2019

Remise des prix: mercredi, 24.4.2019

En savoir plus