Jour 3 de la grève ATS

Large soutien à la grève de l’ATS

A Zurich, d’autres rédactions sont solidaires des grévistes de l’ATS

 

Photos du jour ICI

Mercredi, au deuxième jour de leur grève, les collaborateurs de l’ATS se sont rendus à Zurich, où ils ont rejoint le siège de Tamedia, accompagnés par de nombreux sympathisants ainsi que par d’autres rédactions. Devant le siège, ils ont demandé que le président du conseil d’administration de l’ATS, Hans Heinrich Coninx, se mette à la table des négociations avec eux et les organisations de journalistes. Le conseil d’administration et la direction de l’ATS n’ont, à ce jour, pas fait de proposition concrète de négociation. Raison pour laquelle l’assemblée du personnel a décidé de poursuivre la grève.

La grande solidarité manifestée à Zurich conforte les grévistes dans leur combat. Elle montre qu’il n’en va pas seulement de leurs emplois mais aussi que leurs confrères apprécient le service de base que l’ATS fournit quotidiennement. La restructuration exagérée et précipitée voulue par la direction de l’agence met en danger ce service si important pour la formation des opinions en Suisse.


Cap sur la Suisse romande au troisième jour de grève
Au vu du silence persistant du conseil d’administration et de l’intransigeance de la direction, la rédaction de l’ATS a décidé de poursuivre sa grève jeudi 1er février. Comme le mouvement est national et concerne toutes les régions linguistiques de Suisse, les grévistes se rendront en Suisse romande. Là aussi, de nombreuses rédactions ont exprimé leur solidarité, car elles ne peuvent pas se passer des services de l’agence, en termes de volume et de qualité. L’offre médiatique romande risque de se réduire de plus en plus sans les prestations actuelles de l’ATS.

Revendications maintenues
Le personnel est déterminé à faire valoir ses revendications. Le silence persistant du conseil d’administration et de la direction le conforte dans son combat pour de véritables négociations. Les journalistes n’ont jamais été pris au sérieux pendant la période de consultation. La commission de la rédaction n’a pas eu accès à toutes les informations, et la direction a refusé de discuter des revendications principales. Elle a privilégié la politique de «à prendre ou à laisser» en proposant un plan social insuffisant.

Rappel des principales revendications du personnel

  • Que le plan de restructuration soit suspendu (licenciements, soi-disant mises à la retraite de personnes qui ont 60/61 ans et plus, diminutions de temps de travail) jusqu’à ce qu’une stratégie pour l’avenir de l’ATS soit proposée pour préserver les prestations et la mission de service public de l’ATS
  • Que la direction et le conseil d’administration de l’ATS entament des négociations sérieuses avec la commission de la rédaction et les organisations de journalistes
  • Qu’une solution soit trouvée afin que les collaborateurs les plus âgés ne se retrouvent pas en difficultés financières
  • Qu’un bon plan social soit négocié pour tous.

Reconduction unanime de la grève
L’assemblée du personnel a décidé à l’unanimité mercredi de poursuivre la grève jeudi. Le personnel ne cédera pas tant que des discussions n’auront pas été entamées sur ces revendications principales.

 

Agenda

Samstag, 14. März 2020

Zürich

En savoir plus

L'âge d'or du photojournalisme, une exposition à Photobastei Zurich

28.11.2019 - 15.03.2020

En savoir plus

Vendredi, 20 mars 2020 à Fribourg

En savoir plus

06.02. - 29.03.2020

En savoir plus

"Vidange" une expo de collègue Jean-Paul Guinnard

du 15.01.-04.04.2020

En savoir plus

Exposition au Musée d'histoire naturelle de Neuchâtel

jusqu'au 05.04.2020

En savoir plus

29.01. - 03.05.2020 au musée de l'Elysée à Lausanne

En savoir plus

Sessions spéciales "Droits des femmes"

5 au 13 mars 2020

18 au 26 juin 2020

17 au 25 septembre 2020

En savoir plus

Newsletter