Les chiffres de la REMP publiés le 10 octobre 2017 le prouvent: La centralisation de Tamedia va accélérer la perte de lecteurs au lieu de l’éviter

Les titres régionaux gagnent des lecteurs, les titres suprarégionaux en perdent. Pour les titres print, les stratégies de centralisation comme celle de Tamedia ne correspondent donc pas aux demandes du marché. Et comme la consommation en ligne des titres augmente, nous voyons bien que les contenus journalistiques continuent à être demandés par le public.

Les chiffres de la REMP pour les journaux print montrent que l’identité locale et régionale fidélisent les lecteurs. Car les titres locaux renforcent leur lectorat alors que les suprarégionaux perdent des lecteurs.

impressum réitère sa demande envers Tamedia: abandonner la centralisation et fortifier l’identité locale et régionale de ses titres par des investissements.

Souvent cités, les chiffres de l’étude «Mach Basic» disent pourtant peu sur l’audience du journalisme. En revanche, l’étude «Total Audience» montre que la consultation des titres en ligne augmente. Pourtant, cette étude ne mesure ni les plates-formes de tiers avec des contenus agrégés ni les nouveaux médias on-line, les «purs players». La demande du public pour l’offre journalistique n’est donc pas remise en question, même si l’étude «Mach Basic» pourrait le suggérer.

Newsletter


Agenda