LME: Bonne mais trop timide.

impressum appelle à l’éthique et au renforcement de la promotion médiatique.

impressum se réjouit de la promotion des médias en ligne. impressum exige néanmoins que le montant dédié à la promotion des médias soit considérablement élargi et que les médias textuels en ligne soient également pris en compte. En outre, les offres journalistiques doivent respecter scrupuleusement l'éthique professionnelle, c’est-à-dire la déontologie journalistique.

Dans sa réponse à la consultation sur la loi fédérale sur les médias électroniques (LME) proposée par le Conseil fédéral, impressum se félicite du fait que la redevance pour les médias (qui remplace "Billag") permette désormais de promouvoir également les médias en ligne d’une part, et que d’autre part, la SSR ait les moyens de continuer à fournir un service d'information complet. impressum se félicite également de la création de la COMME, une autorité de régulation éloignée de la sphère d'influence de l'Etat, qui est responsable de la distribution des redevances aux médias, ainsi qu’aux bénéficiaires du soutien indirect des médias.

L‘information s’appauvrit malgré BGeM

impressum affirme cependant que le BGeM sous sa forme proposée n’enrichira pas la diversité de l'information. En effet, bien que les fonds seront distribués de manière plus judicieuse, la BGeM n'accordera pas aux médias plus d'argent que ce n'était déjà le cas avec l'ancienne loi fédérale sur la radio et la télévision. C'est pourquoi impressum exige que le montant de la redevance pour les médias garantisse une variété suffisante d'informations.

Le directeur d’impressum Urs Thalmann précise: "De toute façon, l'Etat est obligé d'apporter un soutien médiatique accru. Le citoyen a le droit constitutionnel d’avoir accès à des informations plurielles pour se forger sa propre opinion. Le marché a échoué et ne fournit plus cette prestation: aujourd'hui déjà, plus d'un milliard de francs par an fait défaut au journalisme".

Ethique et texte

En 10 exigences principales, impressum formule des ajouts importants au présent projet. L'objectif de tout cela est de faire en sorte que les habitants de la Suisse continuent d'avoir accès à une information journalistique diversifiée, indépendante et conforme à l'éthique. C'est pourquoi impressum exige que les entreprises de médias journalistiques ne soient soutenues que si elles respectent les règles déontologiques du journalisme. Ces principes sont énoncés dans la "Déclaration des devoirs et des droits des journalistes "*, qui est la norme de déontologie reconnue par l'ensemble de la profession depuis des décennies et qui sert de base aux avis du Conseil suisse de la presse**. impressum souligne aussi la nécessité d'encourager le journalisme textuel en ligne au même niveau que le journalisme audiovisuel. En effet, dans le projet actuel, traiter l’information uniquement sous la forme textuelle prive le média de soutien. Or, c’est bien au journaliste de décider sous quelle forme il convient de traiter son sujet. Exclure le journalisme textuel des possibles subventions a des incitations biaisées.

 

Le texte intégral de la prise de position d'impressum se trouve ici:

* impressum.ch -> Mes droits, CCT -> Journalisme -> Déontologie

** www.presserat.ch

Newsletter


Agenda

Mercredi, 14 novembre , 12h00 à 13h00

Polit-Forum au Käfigturm, Marktgasse 67, Berne

En savoir plus

Samedi 17 novembre

Genève

En savoir plus

Mercredi 21 novembre 2018 à 17h30 au CFJM

En savoir plus

Jeudi, 22 novembre à Winterthur

En savoir plus

Exposition d'Hélène Tobler, toute l'année 2018 aux Archives cantonales à Dorigny.

En savoir plus

Délai de participation: vendredi, 4.1.2019

Remise des prix: mercredi, 24.4.2019

En savoir plus