On a parlé algorithme et publireportage en novembre

Le journalisme suisse a été à l’honneur à deux reprises courant novembre : à l’Université des sciences appliquées de Zurich (JournalismTag18), où on a parlé moteur de recherche et algorithme et lors de la 28e Journée des médias de Berne, où on a évoqué la déontologie et le publireportage. impressum y était et vous raconte.

A l’occasion du JournalismusTag.18, la conférence annuelle de l’association pour la qualité journalistique (Verein Qualität im Journalismus) , a porté sur le traitement et le contrôle des algorithmes, la déontologie journalistique face aux attaques populistes de droite et des insultes publiques à l’égard des médias, ainsi que le déclin de la demande des médias dits "classiques".

Décision basée sur les algorithmes
Le fondateur et PDG d'AlgorithmWatch, Matthias Spielkamp, a parlé des objectifs, des méthodes et des difficultés de sa plate-forme, tout en soulignant la pertinence sociale de la prise de décision par les algorithmes et de l’utilité de rendre les processus techniques compréhensibles. La mécanisation et la spécialisation croissantes soulèvent des questions éthiques et démocratiques. Par exemple, une étude a été menée pour vérifier l'existence de filtres basés sur l’historique de nos recherches dans Google. Résultat : les différences entre les résultats des différentes personnes sont malgré tout minimes.

Attaques publiques contre les médias
Le journaliste de la télévision autrichienne (ORF) Armin Wolf, a parlé d'une attaque du patron du FPÖ (parti de la liberté autrichien, extrême-droite), Heinz-Christian Strache, qui l'avait accusé, lui et son média, d'avoir menti sur Facebook. Armin Wolf s'est présenté devant les tribunaux pour atteinte à l'honneur et diffamation. Le journaliste est parvenu à un accord et Heinz-Christian Strache a dû s'excuser. Armin Wolf a souligné qu'il traitait chaque parti politique "de manière égale et équitable" et qu'il s'abstenait de faire une déclaration tendancieuse. Tout le reste, comme son blog personnel, est protégé par la liberté d'expression.

Montrer l’exemple
La 28e Journée des médias de Berne s'est déroulée sous le titre "Haltung zeigen". En ces temps d'évolution structurelle du paysage médiatique, l'objectif est de maintenir le cap en dépit de la morosité ambiante vu les suppressions d'emplois.

Montrer l’exemple, c'est poser des questions constructives et participer à des décisions sérieuses. Malgré l'homogénéisation rapide des produits médiatiques dans les deux SRF et Keystone-ATS, ainsi que chez Tamedia, les participants sont prêts à faire avancer leurs propres affaires et à continuer à livrer de bonnes histoires.

Montrer l’exemple signifie maintenir des normes qualitatives, des lignes directrices éthiques pour se protéger de la surexposition et une distance critique par rapport aux acteurs politiques et économiques. D'autant plus qu'il y a eu une augmentation du nombre de publireportages écrits par des journalistes. Une approche critique et un examen attentif sont donc inévitables.

Newsletter


On parle de nous

Agenda

Bourse destinée à promouvoir un journalisme d’investigation de qualité. Les candidatures pour 2019 devront être déposées entre le 1er février et le 30 mars 2019.

En savoir plus

Mardi 26 février 2019, 18h

à Zurich

En savoir plus

Peter Klaunzer photographie Alain Berset

1.2.-2.3.2019

En savoir plus

10.01.-03.03.2019

En savoir plus

11 mars 2019

En savoir plus

Vendredi, 22 mars 2019

Fribourg/Freiburg

En savoir plus

Vendredi, 5 avril 2019

En savoir plus

Délai de participation: vendredi, 4.1.2019

Remise des prix: mercredi, 24.4.2019

En savoir plus

20.02.-05.05.2019

En savoir plus

Mercredi 22 mai 2019 à 18h

au restaurant Neumarkt à Zurich

En savoir plus

Le samedi, 29 juin 2019 aura lieu le traditionnel tournoi des rédactions à Marly.

En savoir plus