Tamedia: Négociations ouvertes, grève suspendue

Le personnel des rédactions romandes Tamedia accepte la médiation des Conseils d’Etat vaudois et genevois.

Cette médiation a été acceptée à l’unanimité par les rédactions, réunies en Assemblée générale, appuyées par la fédération de journalistes impressum et le syndicat syndicom, ainsi que les avocats des grévistes. Ils tiennent à souligner l’engagement des Conseillers d’Etat. Cette médiation commence lundi matin sous l’égide du Conseil d’Etat, représenté par Madame Nuria Gorrite, Présidente du Gouvernement cantonal, et M. Philippe Leuba.

Les deux parties renoncent à toute action incompatible avec la médiation. La décision a donc été prise de suspendre la grève dès jeudi minuit, tant que la médiation est en cours. Les journalistes grévistes seront donc de retour au travail dès vendredi 8h ou selon leur horaire.

Dans le même temps, Tamedia suspend les licenciements prononcés jusqu’ici au Matin et renonce à toute mesure de rétorsion (notamment aucun licenciement avec effet immédiat et pas de dénonciation de la Convention collective de travail).

Au fil de trois jours de conflits, la centaine de grévistes s’est toujours montrée solidaire et unie. L’attitude des collaborateurs sera la même tout au long de la période qui s’ouvre maintenant.

Newsletter


Agenda