TX groupe prépare de nouvelles restructurations dans les rédactions. impressum exige que d’autres solutions soient étudiées

TX groupe fait un bénéfice net de 97,8 millions Frs en 2019, mais il considère cela comme de mauvais résultats et annonce «d’inévitables mesures de réduction des coûts», notamment dans les rédactions. impressum déplore cette intention. D’autres pistes doivent être envisagées : le groupe doit investir dans le journalisme, seule manière de garder et de gagner des lecteurs, des abonnés et des annonceurs.

Le plus grand groupe de presse de Suisse a annoncé ses résultats pour 2019. Ils s’élèvent à 1'079'500'000.- Frs, une hausse de 6,8 %. Le groupe fait encore un bénéfice net de 97,8 millions Frs. Pourtant le groupe TX considère que ce sont de mauvais résultats; il annonce «d’inévitables mesures de réduction des coûts». «Au vu des résultats enregistrés par l’entité médias payants de la holding, de nouvelles coupes viendront frapper les rédactions dans un futur proche. Quant à savoir si des licenciements sont envisagés, la direction du groupe l’admet à demi-mot» (Heidi News du 10 mars 2020).

impressum, la plus importante organisation de journalistes en Suisse, s’insurge contre de nouvelles coupes dans les rédactions. De telles coupes entameraient alors la substance des contenus d’information et détruiraient encore davantage la diversité restante de la presse.

Ce message du principal groupe de presse privé en Suisse est un très mauvais signal envoyé à toute la branche, notamment aux petits éditeurs qui continuent à financer le journalisme. Dans cette situation, impressum enjoint encore davantage toutes les autorités aussi bien fédérales que cantonales et des grandes communes à venir encore plus activement  au secours des médias. Le moment est mal choisi pour procéder à des coupes encore dans les rédactions, surtout, que celles -là ne sont pas du tout «inévitables».  Les  gains et réserves du groupe restent encore considérables.

impressum rappelle la douloureuse et inadmissible disparition du Matin papier, avec 43 emplois supprimés. Tout le monde garde en mémoire que grâce au combat mené par impressum, syndicom et les journalistes et employés de ce titre, en septembre 2019, le Tribunal arbitral institué, a  établi un véritable plan social  et est parvenu à multiplier au moins par deux l’offre de Tamedia.  L’association professionnelle des journalistes prévient qu’elle se montrera extrêmement vigilante face à l’éditeur. Celui-ci est vivement invité à ne pas  poursuivre dans cette voie. Il doit au contraire, renforcer ses  investissements dans le journalisme. Pour l’avenir des médias payants, pour une diversité de la presse salutaire  dans notre démocratie participative. Les réserves du groupe sont tout à fait suffisantes à cette fin.

Agenda

Maison du Dessin de presse, Morges

13.03. - 17.05.2020

En savoir plus

06.02. - 29.03.2020

En savoir plus

"Vidange" une expo de collègue Jean-Paul Guinnard

du 15.01.-04.04.2020

En savoir plus

Exposition au Musée d'histoire naturelle de Neuchâtel

jusqu'au 05.04.2020

En savoir plus

29.01. - 03.05.2020 au musée de l'Elysée à Lausanne

En savoir plus

Sessions spéciales "Droits des femmes"

5 au 13 mars 2020

18 au 26 juin 2020

17 au 25 septembre 2020

En savoir plus

Newsletter