Licenciements chez Tamedia en Suisse alémanique : l’hécatombe continue

Hier en Suisse romande, aujourd'hui en Suisse alémanique : le TX Group ne prend pas de gant et saigne à blanc le paysage médiatique suisse. impressum soutient les journalistes concernés et coordonne la défense de la branche dans les deux parties du pays.

[Translate to französisch:]

[Translate to französisch:]

TX Group a annoncé la suppression de nouveaux postes dans ses rédactions en Suisse alémanique. Selon des informations rendues publiques sur les réseaux sociaux, cela concernerait quelques 20 postes dans les différentes rédactions de Suisse alémanique.

Si l'on ajoute à cela les mesures de suppression annoncées hier en Suisse romande, on obtient une estimation d'environ 50 journalistes qui manqueront à l'avenir sur la place médiatique suisse. Cette nouvelle saignée est une étape de plus dans le sinistre processus de démantèlement qui dure depuis des années. Pour la Suisse alémanique, la chronologie ci-dessous le montre sans équivoque[i] :

  • 02.11.2022 : 4 collaborateurs de la rédaction du département « Vie » de Tamedia sont licenciés ou mis à la retraite anticipée.
  • 27.09.2022 : Environ 10 postes sont supprimés dans la rédaction des actualités non régionales et dans le département de production (Tamedia Editorial Services).
  • 28.04.2022 : 1,8 EPT sont supprimés dans la rédaction de 10 Minuten.
  • 24.08.2021 : 9 licenciements ou modifications de contrat ont lieu dans les départements de production (Editorial Services) de Tamedia Suisse alémanique. 8 freelances ne sont plus employés.
  • 08.04.2021 : La fusion des titres Tamedia Der Bund et Berner Zeitung entraîne la suppression de 20 EPT.
  • 20.10.2020 : Tamedia licencie 8 collaborateurs de la rédaction sportive et met fin à la collaboration avec 12 freelances y travaillant régulièrement.
  • 25.08.2020 : Le TX Group annonce un programme d'économies de 70 millions de francs pour les 3 prochaines années dans le domaine des médias payants.
  • 29.06.2020 : TX Group annonce vouloir économiser 20 millions de francs d'ici 2023 dans les services centraux. Les coûts matériels doivent être réduits et environ 40 postes doivent être supprimés.

impressum ne voit aucune stratégie derrière cette saignée qui dure depuis des années. Au vu de ces chiffres, on pourrait croire que TX Group a perdu tout intérêt pour le journalisme et qu'il veut mettre à genoux le secteur des médias payants. Il est évident que TX Group n'a pas de stratégie actuellement pour mener ce secteur vers l'avenir. C'est la raison pour laquelle impressum soutient les efforts des journalistes pour faire entendre leur voix et leurs revendications dans les deux régions du pays.

[1] Source : "Chronologie de la concentration des médias suisses" de Dennis Bühler et Christof Moser dans Republik (https://www.republik.ch/2022/09/27/chronologie-der-schweizer-medienkonzentration)

Agenda

Le CFJM propose diverses formations continues

Av. Florimont 1, Lausanne

Lire la suite

Maison du Dessin de Presse, rue Louis-de-Savoie 39, à Morges
Du 15 mars au 20 mai 2024

Lire la suite

20. bis 28. April 2024

akku Kunstplattform, Emmenbrücke

Lire la suite

Photos de Michel Bührer

Du 9 au 20 avril 2024

Forum de l'Hôtel de Ville, Lausanne

Lire la suite

Table ronde, 23 avril 2024 12h15-14h00

CFJM, Florimont 1, 1006 Lausanne

Lire la suite

Newsletter