impressum salue le Prix Nobel de la Paix qui pour la première fois va à des défenseurs de la liberté de la presse

impressum – Les journalistes suisses, la plus grande organisation professionnelle de journalistes en Suisse, salue le Prix Nobel de la Paix qui a été décerné aux journalistes, la philippine, Maria Ressa et le russe, Dimitri Muratov.

La présidente  du comité Nobel Berit Reiss-Andersen a déclaré que les deux journalistes "sont des représentants de tous les journalistes qui défendent cet idéal dans un monde où la démocratie et la liberté de presse sont confrontées à des conditions de plus en plus défavorables".

Maria Ressa a cofondé la plateforme numérique de journalisme d’investigation Rappeler en 2021. La plateforme a braqué les projecteurs sur "la campagne antidrogue controversée  et meurtrière du régime (du président philippin Rodrigo) Duterte" a dit le comité Nobel. Dimitri Muratov a été un des cofondateurs et rédacteur en chef du journal Novaïa Gazeta. Le quotidien a mis en lumière "la corruption, les violences policières, les arrestations illégales, la fraude électorale et les "fermes de Trolls" a dit le comité.

Edgar Bloch, co-président d’impressum, déclare : "C'est une première exceptionnelle. Le prix récompense le courage et la détermination de journalistes qui mettent leur vie et leur liberté en jeu pour la défense de la liberté de presse. Il reconnaît l'importance de professionnels qui se battent au quotidien pour faire leur métier. Il honore le journalisme". Urs Thalmann, directeur d’impressum, déclare quant à lui : "Le prix nous rappelle que la liberté de presse n’est jamais acquise. Ceci vaut aussi pour la Suisse. En tant qu’organisation de journalistes, nous nous réjouissons de cette incitation à ne jamais baisser les bras."

Agenda

Aucune actualité disponible.

Newsletter