Des négociations abouties en Suisse romande avec Tamedia et un gel des licenciements durant un an

En juin, la délégation des journalistes, Coordination des Rédactions et impressum, a trouvé avec Tamedia un accord pour un plan social cadre jusqu’à fin 2023. Pour impressum, les résultats sont corrects. On doit noter spécialement qu’avec les négociations, Tamedia a accepté un gel des licenciements économiques jusqu’à fin juin 2022. Avec cela on a abouti aussi à la clôture de la procédure de conciliation qui avait été lancée par la Coordination des Rédactions et impressum en décembre 2020, comme il a été fait suite à toutes les conclusions de la demande de conciliation.

Après 20 séances de négociations, la Coordination des Rédactions, impressum et Tamedia Publications romandes ont abouti à un plan social cadre valable jusqu’à fin 2023. Pour les représentants des journalistes, le modèle de plan social était celui  du Matin élaboré par le Tribunal arbitral ad hoc. Beaucoup de points du plan social cadre adopté sont inspirés de celui du Matin. A côté des indemnités de départ, le plan social cadre comprend aussi un chapitre sur les retraites anticipées, un chapitre pour des aides à la formation et les aides de transition d’emploi. Il y a un autre chapitre concernant les cas de rigueur. Enfin, le plan social institue une commission paritaire. Le plan social prévoit le gel des licenciements économiques chez Tamedia Suisse romande pour un an.

Ce plan social est correct, pour impressum. Il faut dire que l’autorité vaudoise de conciliation a beaucoup aidé, en favorisant le dialogue et le partenariat social. Il a su aiguiller les partenaires vers une entente dans le bien de toutes les personnes concernées. (Cette procédure parallèle aux négociations a été rayée du rôle par le Président, comme il a été répondu à toutes les demandes déposées par les représentants des journalistes).

Un guichet volontaire mis en place avec le plan social a permis d’éviter à deux personnes le licenciement. impressum regrette qu’il y ait eu pour finir 5 suppressions EPT pour 7 personnes touchées. impressum est à disposition de ses membres touchés pour un soutien et des conseils.

impressum est satisfait qu’en Suisse alémanique, le plan social suisse romand ait été pris comme base pour l’accord intervenu passé entre les partenaires alémaniques (voire autre I-News sur le sujet).

Il a fallu un important engagement de tous les membres de la Coordination des rédactions et d’impressum pour aboutir à ce résultat. L’effort d’impressum n’est possible qu’avec un grand nombre de membres ; c’est grâce au soutien de tous ses membres et des journalistes qu’un tel résultat est possible. Nous espérons que l’un des effets de ce résultat est d’avoir un partenariat social apaisé pour pouvoir construire avec Tamedia Publications romandes ces prochains mois des solutions favorables à l’emploi des journalistes et à la diversité des médias.

Agenda

Aucune actualité disponible.

Newsletter