Les derniers communiqués de presse

impressum regrette la centralisation des studios projetée par la SSR en Suisse alémanique et en Suisse romande

En savoir plus

Réunis en Assemblée générale ce lundi 10 septembre 2018, les membres des rédactions romandes de Tamedia ont décidé de suspendre leur préavis de grève. Une délégation des employé-e-s a été désignée pour entrer en négociations avec la direction de Tamedia sous l’égide de l’Office de conciliation du canton de Vaud. Les négociations porteront d’abord sur le plan social. La direction de Tamedia a confirmé que les personnes licenciées en juin verront leur délai de congé prolongé d’un mois.

En savoir plus

impressum est scandalisé d'apprendre ce jour que l'Ambassade de Chine, à Berne, a refusé de délivrer un visa aux journalistes du Temps afin qu'ils puissent couvrir la visite du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann prévue dans l'Empire du milieu du 5 au 9 septembre. Le média national suisse de référence se retrouve ainsi dans l'impossibilité de suivre la délégation de représentants des milieux économiques et scientifiques qu'accompagnent néanmoins d'autres de leurs confrères.

En savoir plus

En date du 15 février 2018, la deuxième Cour de droit public du Tribunal fédéral a rendu un arrêt condamnant le reportage «Affaire Giroud, du vin en eaux troubles» diffusé par l’émission «TEMPS PRESENT». La SSR compte faire recours contre cette décision auprès de la Cour européenne des droits de l’homme. impressum salue cette volonté.

En savoir plus

Près de 2000 professionnels des médias de tout genre ont lancé ce soir un signal fort sur la Place fédérale contre l’appauvrissement de la diversité de la presse en Suisse. Outre les représentants alémaniques, une délégation romande a aussi participé à l’action de protestation. Elle avait pour but de sensibiliser le grand public à un journalisme uniforme, qui représente une menace ou est déjà devenu une réalité en raison des mesures d’austérité dévastatrices. Des politiciens régionaux et nationaux de tous bords ont apporté leur soutien à l’action.

En savoir plus

Les rédactions suspendent leur préavis de grève et posent des conditions strictes pour la reprise des négociations

En savoir plus

Invitation à l’action de protestation des professionnels des médias avec le soutien de l’association professionnelle impressum et des syndicats syndicom et SSM du jeudi 30 août 2018, 19h00, Place fédérale à Berne

En savoir plus

Durant le premier semestre 2018 Tamedia a consolidé sa position sur le marché publicitaire en fusionnant avec Goldbach. Le marché des plate-forme numériques continue à faire gagner de l’argent à Tamedia. Pourtant Tamedia a arrêté d’un coup brutal la parution du Matin Semaine sur papier en Suisse romande.

En savoir plus

Après la disparition brutale du Matin Semaine et la sortie unilatérale de Tamedia avant la pause estivale de la médiation avec les conseils d’Etat vaudois et genevois, les rédactions romandes de l’éditeur zurichois, impressum et syndicom souhaitent réinstaurer un dialogue autour de sept objets. Des enjeux majeurs pour apporter des réponses solides aux défis qui attendent la presse, ramener de la sérénité au sein des rédactions et minimiser autant que faire se peut l’impact humain de la fin du quotidien orange.

En savoir plus

impressum regrette la fin de la parution de Bolero en Suisse romande. Les collaborateurs concernés doivent tous retrouver une place dans le groupe

En savoir plus

impressum est choqué que Tamedia veuille détruire environ 20 postes à temps plein dans le domaine des services éditoriaux en Suisse alémanique. Ce procédé montre de manière exemplaire comment Tamedia mène ses restructurations sur la base de la tactique du salami.

En savoir plus

Christian Constantin a interdit de stade les journalistes et les photographes du Nouvelliste. impressum-les journalistes suisses est offusqué car une telle décision est une atteinte inacceptable à la liberté de la presse et au droit d'informer.

En savoir plus

Les Rédactions romandes de Tamedia

impressum – Les journalistes suisses

syndicom – syndicat des médias et de la communication

Communiqué commun

 

Retrait de Tamedia de la médiation du Conseil d’Etat vaudois : Jusqu’où ira le mépris, l’arrogance et l’irresponsabilité de l’éditeur zurichois?

Les collaborateurs des rédactions romandes de Tamedia ont appris ce soir, via un communiqué, le retrait de l’éditeur zurichois de la médiation débutée le 6 juillet dernier sous l’égide du Conseil d’Etat. Une décision unilatérale, prise sans en avoir informé en amont les différentes parties et basée sur un mensonge. Il est en effet faux d’affirmer que...

En savoir plus

Le personnel des rédactions romandes Tamedia accepte la médiation des Conseils d’Etat vaudois et genevois.

En savoir plus

Cette journée de grève des rédactions romandes de Tamedia a été fortement suivie et soutenue. La manifestation de midi a réuni plus de 300 personnes qui ont exprimé leur colère et leur détermination lors du parcours dans les rues de Lausanne et jusqu'à la tour Edipresse.

En savoir plus

LA GREVE EST PROPORTIONNEE. TAMEDIA DOIT REVENIR A LA TABLE DE NEGOCIATION !

Info, appel à signer la pétition et à la manifestation : 4.7.2018 - 12h à la Gare de Lausanne

Le Matin Semaine sur papier devrait disparaître. 36 licenciements ont été prononcés. Le partenariat social a été violé au sein de Tamedia. Les rédactions sont indignées. Elles ont décidé à raison de 88% de faire grève. La grève est légitime et licite. A 12h les rédactions se réunissent pour une manifestation à la Gare de Lausanne et appellent au soutien par le public, les collègues et la politique.

En savoir plus

Les rédactions romandes de Tamedia ont décidé à 88% d'entrer en grève.

En savoir plus

Tamedia a rompu le dialogue en entamant ce jeudi 28 juin 2018 son plan de licenciements. En agissant de la sorte, l'éditeur fait fi du cadre instauré par l'office de conciliation selon lequel aucunes mesures de coercition (et notamment des licenciements collectifs) ne peuvent être prononcées.

En savoir plus

impressum, la plus grande organisation de journalistes de Suisse, est consternée par la réduction massive annoncée ce 28 juin 2018 de 250 postes de travail à la SSR. Dans un contexte où les médias d’information privés sont contraints de réduire leurs effectifs massivement, la SSR est plus que jamais indispensable à la société et à la démocratie suisse. impressum -les journalistes suisses demande l'étoffement du service d'information au sein de la SSR

En savoir plus

Deux des trois revendications principales ont pu être mises en œuvre

Les employé-e-s de plus de 60 ans reçoivent une offre de réengagement avec une protection contre le licenciement. Des aspects essentiels du plan social sont également améliorés. La rédaction de l’ATS a approuvé la proposition de l’office de conciliation. Le conflit de travail à l’ATS est donc terminé. Toutefois, certaines revendications subsistent. La rédaction exige d’être associée à l’avenir à toutes les décisions concernant le personnel. Elle espère un dialogue plus constructif avec la nouvelle direction.

En savoir plus

C’est avec une très grosse colère que les Rédactions romandes de Tamedia, Syndicom et Impressum ont appris de Tamedia en cette fin de journée le refus brutal des mesures alternatives proposées afin de sauver Le Matin Semaine print et le licenciement de 36 personnes.

En savoir plus

La vaillante coalition valaisanne rassemblée sous le sigle ESMVS a remporté le tournoi de football impressum qui s’est tenu samedi 23 juin 2018 sur le stade de Marly, près de Fribourg.

En savoir plus

La délégation du personnel présente des projets alternatifs qui éviteront la perte d’un titre historique et 41 licenciements.

En savoir plus

impressum se réjouit des nouvelles impulsions du projet de consultation de la nouvelle loi sur les médias électroniques en relation avec l’aide aux médias. Toutefois, son extension reste à mi-chemin, car elle ne compense pas les ressources perdues à la suite d'une défaillance du marché.

En savoir plus

Le 23 juin 2018 le Prix ProLitteris, l’un des plus importants prix du journalisme de Suisse, sera décerné à Berne à Alain Campiotti et Anja Conzett au Centre Paul Klee. Ils recevront respectivement 40'000 francs, à titre de prix principal, et 10'000 francs, à titre de prix d'encouragement. Lauréat du prix principal, Alain Campiotti a été choisi par un jury indépendant et a désigné à son tour la lauréate Anja Conzett pour le prix d’encouragement. Alain Campiotti a été membre près de 40 ans d'impressum qui lui adresse ses plus vives félicitations tout comme à Anja Conzett.

En savoir plus

Tamedia assassine Le Matin : impressum et syndicom dénoncent la vision purement spéculative de l’éditeur. L’arrêt de cette publication représente une véritable catastrophe pour la Suisse romande !

En savoir plus

Le journal tessinois Giornale del Popolo cesse de paraître dès samedi. Sa disparition brutale est due à la faillite de Publicitas.

En savoir plus

impressum - Les journalistes suisses salue la décision du Tribunal pénal de Bellinzone qui donne tort au Ministère public du Tessin, lequel avait condamné par ordonnance pénale en février 2017 le directeur de l’hebdomadaire « Il Caffè » pour concurrence déloyale et diffamation répétée, ainsi que trois de ses journalistes pour diffamation répétée.

En savoir plus

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse le 3 mai, impressum - les journalistes suisses - déplore d’une part, la concentration toujours plus accrue des médias suisses et d’autre part, que des journalistes soient victimes d’accusations insensées alors même qu’il ne font qu’exercer leur métier dans l’intérêt public.

En savoir plus

La direction ats verse 12 millions aux actionnaires et prive l’entreprise de ressources.

En savoir plus

Le Tribunal fédéral a rendu son verdict au sujet du recours de la RTS contre la condamnation du journaliste Joel Boissard pour fraude électorale : il a admis le recours et a renvoyé l’affaire au Tribunal pénal fédéral pour qu’il prononce un acquittement. impressum salue ce jugement qui rend justice à la liberté de presse.

En savoir plus

A l’occasion de la Journée mondiale du droit d’auteur de ce 23 avril, impressum communique sa demande formulée auprès du Parlement d’introduire un nouveau droit à rémunération en faveur des journalistes face aux grands acteurs dans Internet.

En savoir plus

Dans sa publication commémorative sur ses 125 ans d’existence, Tamedia rappelle que le journalisme est au cœur de son activité. Cela contraste fortement avec le développement de l’entreprise ces dernières années. Les rédactions faîtières sont le dernier coup porté au journalisme, qui anéantit la diversité de la presse. A l’approche de la fête commémorative, le personnel est particulièrement amer. Il n’a aucune raison de se réjouir. Les rédactions faîtières annoncent un massacre des emplois qui risque de compromettre une nouvelle fois la qualité journalistique chez Tamedia.

En savoir plus

Réponse à la lettre ouverte au Conseil d’Etat vaudois : impressum et impressum vaud regrettent que tout moyen de contrôle ne soit pas levé

En savoir plus

impressum demande à Tamedia de maintenir les emplois actuels à la BaZ et exhorte Christoph Blocher à respecter l’indépendance rédactionnelle selon la «Déclaration des devoirs et des droits des journalistes ». La plus grande organisation professionnelle des journalistes de Suisse déplore une concentration des médias toujours plus forte et des médias toujours moins pluriels.

En savoir plus

Madame la Présidente du Conseil d’Etat,

Par la présente, impressum – Les journalistes suisses et impressum vaud, la section cantonale de la plus grande association de journalistes suisses, tenons à vous exprimer notre profonde préoccupation au sujet des informations parues dans divers médias quant à un contrôle des numéros sur les factures des téléphones des Conseillers d’Etat, voire d’autres agents de l’Etat pour les douze derniers mois et à l’avenir. Ces informations n’ont pas été infirmées par votre Gouvernement.

En savoir plus

Tamedia doit répondre vendredi prochain, soit le vendredi 13 avril 2018, à la requête de conciliation déposée par impressum, syndicom et les rédactions romandes de Tamedia. De plus une audience est prévue le 18 avril prochain. impressum, syndicom et les rédactions romandes de Tamedia souhaitent que Tamedia saisisse cette opportunité pour concrétiser sa volonté de partenariat social.

En savoir plus

Les rédactions romandes de Tamedia, soutenues par leurs deux associations et syndicats, impressum et syndicom, ont décidé lors de deux assemblées hier après-midi, de saisir l’Office cantonal vaudois dans le conflit collectif autour de la restructuration en cours à Tamedia. Ils demandent que leurs revendications soient prises au sérieux, que des négociations soient ouvertes avec le Groupe et que ce dernier accepte les demandes déposées en conciliation.

En savoir plus

Monsieur Supino: «Démanteler, c’est uniformiser!»

En savoir plus

impressum-les journalistes suisses a tenu son assemblée annuelle

En savoir plus

impressum est satisfait que les cantons romands s’emparent du thème de la crise des médias et s’expriment en faveur d’une attribution significative de la redevance à l’ATS.

En savoir plus

Les résultats financiers de Tamedia sont tombés : encore des recettes dans les centaines des millions de francs tandis que la restructuration chez Tamedia se fait au pas de charge. impressum dénonce le climat de travail induit pas la restructuration, les rumeurs de licenciement collectif incessantes et la perte d’identité des titres qui découle de la restructuration en cours.

En savoir plus

Aujourd’hui à midi, le personnel de l’ats a mené une action de protestation sur la Waisenhausplatz, à Berne. Pour symboliser les plans fumeux de la direction, le logo de l'entreprise formé par 80 employés et supporteurs de l’agence est progressivement parti en fumée, sous l’œil des caméras.

En savoir plus

«L’ats se désagrège» - Action de protestation des salariés

En savoir plus

Après le non massif des citoyens à l’initiative «No Billag», impressum demande aux cantons de se préoccuper de la crise fulgurante des médias écrits. La plus grande organisation professionnelle des journalistes de Suisse attend un engagement fort de la part des cantons aux médias écrits régionaux et locaux.

En savoir plus

Par le NON incontestable à "No Billag", le peuple montre: Il veut des médias forts!

En savoir plus

La rédaction de l’ATS exige toujours la suspension des licenciements déjà prononcés

La rédaction de l’ATS prend acte du fait que le conseil d’administration s’engage à ne pas prononcer de nouveaux licenciements jusqu’à la fin de la procédure de conciliation et qu’il s’en tient à un règlement devant l’Office fédéral de conciliation en matière de conflits collectifs du travail. La rédaction exige que les licenciements déjà prononcés soient eux aussi suspendus durant la procédure.

En savoir plus

Le 27 février 2018, a été fondée « Swiss Entrepreneurial Journalists », une Communauté d’intérêts d’impressum - Les journalistes suisses. Cette communauté a pour but de défendre les intérêts des journalistes qui développent des offres éditoriales destinées au public. Elle a pour objet, outre la défense d’intérêts des journalistes entrepreneurs, d’aider ses membres dans la recherche de fonds et d’élaborer une nouvelle certification des projets journalistiques.

En savoir plus

La rédaction de l’ATS n’accepte pas la rupture des négociations. Elle est d’accord pour entamer une procédure de conciliation, mais à condition que les licenciements soient suspendus.

En savoir plus

La commission de rédaction de l’ATS (CoRé) souhaite vous inviter, de pair avec le syndicat syndicom et l’association professionnelle impressum, à une conférence de presse ce jeudi 22 février à 13h00 à la Welle 7, Schanzenstrasse 5, 3008 Berne. Cette conférence permettra de faire le point sur le conflit du travail que vit actuellement l’ATS.

En savoir plus

La Fédération européenne des journalistes (FEJ) a exprimé toute sa solidarité dans le combat des associations professionnelles et syndicats suisses des médias contre l’initiative « No Billag ». Les associations et syndicats impressum, SSM et syndicom ont reçu au surplus beaucoup de messages de soutien des organisations professionnelles de journalistes de Pays d’Europe

En savoir plus

Après quatre rondes de négociations, les principales revendications de la rédaction n’ont pas été prises en compte. La délégation de la rédaction et celle du conseil d’administration de l’ats ne sont parvenues qu’à des ententes minimales. Une conciliation par le biais du SECO ne peut fonctionner que si la suspension des licenciements se poursuit.

En savoir plus

La première ronde de négociation entre le Conseil d’administration et le personnel de l’ATS s’est déroulée mardi 13 février. Lors de son assemblée mercredi soir, la rédaction, dont les quatre jours de grève ont permis l’ouverture des négociations, a décidé de les poursuivre jeudi et vendredi. La grève reste ainsi suspendue.

En savoir plus

La grève n’est pas terminée, mais seulement suspendue. La rédaction se réserve de faire grève à nouveau. Elle demande que le Conseil d’administration accepte les conditions de la rédaction dans les négociations qui vont venir.

En savoir plus

300 personnes réunies devant les bâtiments de la SSR à Lausanne exigent une solution dans le conflit de l’ATS

En savoir plus

Large soutien à la grève de l’ATS

A Zurich, d’autres rédactions sont solidaires des grévistes de l’ATS

 

En savoir plus

Le personnel de l’ATS continue la grève. Le conseil d’administration de l’ATS n’a fait aucune offre concrète de discussion. La grève va entrer dans sa deuxième journée

La première journée de grève du personnel a été efficace. En raison du débrayage, la direction de l’ATS n’a pu assurer qu’un service minimum aux clients. Le mouvement a eu un retentissement médiatique immense et a déclenché une grande vague de solidarité. Même la conseillère fédérale Doris Leuthard a affiché de la compréhension envers la grève du personnel de l’ATS.

En savoir plus

L'ATS se met en grève illimitée dès le 30 janvier 2018.

Le personnel revendique: Pas de licenciements sans négociations préalables!

En savoir plus

Invitation à la conférence de presse commune des associations professionnelles et syndicats des journalistes et collaborateurs de média – mardi 30 janvier 10h30 – Hôtel Bern, Berne.

En savoir plus

La direction de l’ATS sous la houlette du directeur général Markus Schwab campe sur la ligne dure. Dans sa réponse envoyée jeudi soir - un jour après le délai prévu ! - elle adresse à nouveau une fin de non-recevoir à toutes les revendications de la rédaction, formulées dans une résolution adoptée mardi à l’unanimité par les rédacteurs au terme de la toute première grève dans l’histoire de l’ATS (123 ans)! La direction maintient le rythme infernal des suppressions de postes. La grande majorité des 35,6 équivalents plein temps auront disparu dès la fin janvier.

En savoir plus

La Direction de la Côte a annoncé une restructuration du journal avec des licenciements. impressum déplore ces licenciements

En savoir plus

Les employés de l’ATS se mettent en grève d’avertissement et réaffirment leur revendication: pas de licenciements avant la fin des négociations.

En savoir plus

Compte tenu de l’attitude de refus de la direction ATS, la rédaction de l’ATS prendre des mesures de lutte et se met en grève d’avertissement pendant trois heures, de 14 à 17 heures.

En savoir plus

Réuni le 18 janvier, le Comité d’impressum – Les journalistes suisses a adopté à l’unanimité la résolution suivante à propos de l’initiative «No Billag»

En savoir plus

impressum et les rédactions romandes de Tamedia protestent contre le traitement méprisant et cavalier employé contre les collaborateurs du service "annonceurs Print" de l’entreprise.

En savoir plus

impressum est choqué, demande de renoncer aux licenciements, soutient les collaborateurs et proteste contre l’affaiblissement imposé de l’ATS.

En savoir plus

Les rédactions romandes de Tamedia ont demandé à Zurich un moratoire de licenciements pour deux ans et ont exprimé leur défiance à l’égard de leur management

En savoir plus

impressum apporte son plein soutien aux journalistes et employés du Matin et à toutes les rédactions romandes de Tamedia inquiètes pour la pérennité du Matin et des titres du groupe.

Plus de photos: www.impressum.ch/index.php

En savoir plus

Manifestation devant Tamedia Lausanne 10h – 15 décembre 2017 à 10h – impressum aux côtés des rédactions romandes de Tamedia

Voir photos: www.impressum.ch/index.php

En savoir plus

Fin octobre, nous apprenions la future fusion entre l’Agence télégraphique suisse (ATS) et Keystone (*). Les plans du conseil d’administration et de la direction sont actuellement sur le point de se concrétiser. L’agence de dépêches, aujourd’hui largement indépendante et non soumise aux impératifs de rendement, doit se transformer en une poule aux œufs d’or contrainte de dégager chaque année une rentabilité. L’assemblée du personnel des journalistes de l’ATS s’y oppose fermement et a adopté une résolution commune.

En savoir plus

Réponse au danger pesant sur la diversité de la presse: stop aux licenciements, intervention d'urgence de la COMCO, promotion du journalisme par le biais de mandats de prestations soumis à appel d'offres.

En savoir plus

Le Conseil fédéral a adopté ce jour un Projet de Révision du droit d’auteur très proche du compromis trouvé par le Groupe AGUR formé par la Conseillère fédérale Sommaruga. Si impressum salue dans le principe le renforcement de la protection légale des photographies de presse, impressum est déçu que le projet ne contienne pas de droit à rémunération équitable en faveur des journalistes et photographes de presse pour les utilisations en ligne de leurs articles et photos. impressum continuera de se battre pour obtenir ce droit à rémunération équitable.

En savoir plus

impressum – Les journalistes suisses, l’organisation professionnelle des journalistes et le syndicat des médias syndicom, pour la Suisse, et le SNJ-CGT, pour la France, considèrent la mise en cause et l’interrogation de l’envoyée spéciale du Temps en France, à Briançon comme intolérable. Cette expérience laisse un âpre constat: même en France, les droits des journalistes peuvent être bafoués.

En savoir plus

Les journalistes créent FIJOU pour un nouveau mode de soutien à la presse

En savoir plus

impressum, la plus grande organisation professionnelle de journalistes en Suisse, lutte contre l’uniformisation des journaux de Tamedia en faisant appel à la Commisssion fédérale de la Concurrence (ComCo). Elle fait valoir que le groupe zurichois de média abuse de sa position dominante sur le marché, ce qui a des conséquences nuisibles d’ordre social.

En savoir plus

Les négociations pour une CCT dans les médias en Suisse alémanique et au Tessin ont commencé. Les délégations se sont mises d'accord sur les modalités du processus et sept rencontres ont été agendées d'ici juin 2018. Conscientes d'avoir devant elles un défi important à relever, les délégations ont néanmoins montré leur volonté d’obtenir un résultat qui soit représentatif pour l’ensemble du secteur. Une nouvelle CCT pourrait entrer en vigueur au 1er janvier 2019 au plus tôt.

En savoir plus

Environ 50 journalistes ont manifesté le 12 octobre devant le Grand conseil à Genève. Ils appuient ainsi la motion de Guy Mettan qui porte le titre : «Pour une presse locale forte et indépendante».

En savoir plus

Les titres régionaux gagnent des lecteurs, les titres suprarégionaux en perdent. Pour les titres print, les stratégies de centralisation comme celle de Tamedia ne correspondent donc pas aux demandes du marché. Et comme la consommation en ligne des titres augmente, nous voyons bien que les contenus journalistiques continuent à être demandés par le public.

En savoir plus

Le « free shared content » de la SSR introduit aujourd’hui donne aux médias privés le mauvais signal d’un démantèlement de leur propre production journalistique.

En savoir plus

Lancement publique en Suisse Romande: 4 octobre 2017 à 18H, Maison de la Communication, Avenue de Florimont 1 à Lausanne

En savoir plus

Jeudi prochain, l’initiative «No Billag» sera débattue au Conseil national. Les trois organisations nationales regroupant les journalistes et les professionnels des médias - SSM, impressum et syndicom - exigent à l’unanimité de rejeter l’initiative et de renoncer à un éventuel contre-projet. Une suppression ou une réduction des redevances restreindrait de manière radicale l’offre journalistique en Suisse et aurait des conséquences catastrophiques pour la société et la démocratie.

En savoir plus

Les sociétés des rédacteurs (SDR) de 24 Heures, de la Tribune de Genève, du Matin semaine et du quatuor du Matin Dimanche s'opposent aux nouvelles restructurations annoncées par leur éditeur, Tamedia.

En savoir plus

Pour sensibiliser la population bernoise aux menaces pesant sur la diversité de la presse après les restructurations et concentrations annoncées par Tamedia, des journalistes du «Bund» et de la «Berner Zeitung» ont publié la «Monopol-Zeitung». - ci joint le communiqué de presse en allemand

En savoir plus

L’Assemblée des délégués extraordinaire d’impressum, réunie à Berne le 1er septembre 2017, a décidé à l’unanimité de s’affilier à la caisse de pension Profond pour offrir à tous les membres qui en ont le besoin et le souhaitent une bonne prévoyance professionnelle. Elle a également adopté une résolution qui déplore la nouvelle réorganisation de Tamedia et appelle à la diversité journalistique et aux aides directes de l’Etat au journalisme.

En savoir plus

impressum attend une stratégie durable pour un journalisme diversifié. Tamedia doit assumer sa responsabilité à l’égard de la société.

impressum, la plus grande organisation professionnelle suisse de journalistes, demande une fois de plus à Tamedia qu’elle développe une stratégie qui n’assure pour le futur pas que le gain mais aussi la diversité du journalisme. Les subventions croisées à l’intérieur du groupe ne doivent plus être un tabou. Il est aussi réaliste de se reposer sur des nouvelles sources financières.

En savoir plus

Après les 6 licenciements annoncés hier au Matin, Tamedia a informé ce jour de la grande réorganisation décidée dans tout le groupe. Tamedia créée de grandes rédactions et centres de compétence en Suisse romande et en Suisse alémanique, tout en gardant les titres actuels. Cette réorganisation souffle l’inquiétude; impressum craint une détérioration progressive ; en effet, expériences faites avec d’autres titres, ce genre de réorganisation est un préalable, une manière de préparer les suppressions de titres et de postes à venir.

En savoir plus

Tamedia a annoncé ce jour une nouvelle restructuration en Suisse romande. Les rédactions du Matin Semaine et de 20minutes vont être regroupées tout en maintenant les deux titres. Et six personnes, dont 4 journalistes, ont été licenciées pour des raisons économiques. impressum est choqué de cette restructuration qui se fait au mépris du dialogue social et demande à Tamedia de renoncer à tout nouveau licenciement.

En savoir plus

Dans l’Express et l’Impartial du 18 août, le co-rédacteur en chef Stéphane Devaux confirme que les médias neuchâtelois vont changer. Face à des informations évoquant la fusion des deux titres, il indique que l’ « option d’un contenu unique pour l’entier du bassin de diffusion » figure parmi les scénarios à l’étude. Cette fusion se ferait sans licenciement. Par ailleurs, l’entreprise avait communiqué en juillet un plan de retraite anticipée à son personnel. Ce plan prévoit le départ de 13 personnes en préretraite pour toute l’entreprise jusqu’en 2023. impressum est inquiet pour la rédaction.

En savoir plus

Une nouvelle association d’entreprises de médias a été fondée hier à Zurich. La condition pour être membre actif est que le membre soit un media et ait pour but d’entreprise primordial le journalisme. impressum s’est déclarée prête à devenir membre fondateur passif. Est encore réservée la ratification de cette décision par le Comité et l’Assemblée des délégués, qui n’avaient pas pu être consultés précédemment. En effet, la possibilité de devenir membre passif n’a été ajoutée dans les statuts que lors de l’assemblée constituante.

En savoir plus

Le co-présidium de l’intergroupe parlementaire «Démocratie et journalisme», dont le secrétariat est géré par impressum, invite le conseil administratif et la direction de Tamedia à un entretien. La séance aura lieu lors de la session d’hiver 2017.

En savoir plus

Après la condamnation par le Tribunal pénal fédéral du journaliste Joël Boissard le 3 avril dernier pour fraude électorale, la RTS a décidé de faire recours auprès du Tribunal fédéral. impressum- les journalistes suisses soutient pleinement ce combat judiciaire.

En savoir plus

impressum veut que la publication de documents secrets ne soit plus punissable et demande l’abrogation pure et simple de l’article 293 du code pénal.

En savoir plus

Le Tribunal régional de la Chaux-de-Fonds a jugé ce 10 avril 2017 qu’il n’y avait ni calomnie, ni diffamation dans l’affaire de plagiat dénoncé par le journaliste Ludovic Rocchi, officiant alors au Matin, aujourd’hui à la RTS.

En savoir plus

Le Tribunal pénal fédéral a condamné Joël Boissard à deux jours-amende de 200 francs avec un sursis de 2 ans, pour fraude électorale. impressum estime que cette condamnation est scandaleuse!

En savoir plus

Deux mois après l’annonce de la fermeture et des licenciements à L’Hebdo et de la restructuration du Temps, les négociations ont abouti à la signature d’un plan social entre la Direction de Ringier Axel Springer Suisse SA (RASCH) et la délégation élue des employé-e-s romands, soutenue par impressum et syndicom.

En savoir plus

Le seul quotidien romanche „La Quotidiana“ est en danger. L’éditeur Somedia ne veut plus supporter le déficit du journal plus longtemps, comme relaté par différents médias ce jour. La publication est menacée de disparition dès 2018.

En savoir plus

Les délégués d'impressum donnent la vie à une communauté de travail pour des startups journalistiques, donnent le feu vert pour la préparation de la démission du VSM, supportent le "Blick" contre Erdogan, demandent l'aide direct à la presse et éluent des nouveaux membres à leur comité central.

En savoir plus

...d’impressum attendent des mesures pour sauver le journalisme et la diversité de la presse en Suisse.

En savoir plus

impressum, la plus importante organisation professionnelle de journalistes en Suisse, est révolté par le séisme à L’Hebdo. L'hebdomadaire romand historique est tout bonnement supprimé. Une trentaine de personnes de la newsroom de l’Hebdo et du Temps se retrouvent sur le carreau.

Pétiton "Sauvons L'Hebdo": t.co/71PpJn0RN4

En savoir plus

Le journal tessinois «Il Caffè» est poursuivi pour diffamation et concurrence déloyale par le groupe Genolier à la suite d’une série d’enquêtes étayant une grave erreur médicale. impressum - les journalistes suisses est offusqué et apporte tout son soutien à l’appel à la liberté de la presse qui a été lancé dans le canton pour soutenir ce média.

En savoir plus

Le journaliste à la RTS Joël Boissard a démontré les failles du système du vote électronique en votant lui-même deux fois en mars 2015. Mais un procureur fédéral le reconnaît coupable de fraude électorale et le condamne à des jours-amendes avec sursis.

En savoir plus

#JournalismIsNotACrime !

Plus de 100 journalistes sont emprisonnés en Turquie, des milliers sont sans travail à cause de médias fermés ou censurés. Les violations de la liberté des médias nous concernent toutes et tous. Comment pouvez-vous les aider ? La Fédération européenne des journalistes (FEJ) nous montre à vous et à nous comment les aider.

En savoir plus

La plus grande organisation professionnelle de journalistes de Suisse impressum félicite Gilles Marchand pour son élection comme Directeur général de la SSR. En même temps l’association de journalistes salue l’engagement du journaliste Roger de Weck à la tête de la SSR pour la préservation du service public avec comme point fort la qualité journalistique.

En savoir plus

Deux grandes manifestations pour refuser tout licenciement

En savoir plus

impressum et syndicom rappellent que Tamedia a fait un gain en 2015 de 334 millions Frs et qu’elle a payé à son CEO Tonini en 2015 des rémunérations avec un total de 6.1 millions Frs.

 

En savoir plus

impressum demande toujours la suppression complète de l’art. 293 CP

En savoir plus

Les Sociétés des rédacteurs (SDR) de 24 Heures et de la Tribune de Genève ont fait part publiquement aujourd’hui de leur inquiétude concernant l’avenir des titres genevois et vaudois. impressum soutient pleinement ces préoccupations.

En savoir plus

Les journalistes, organisés dans les trois organisations professionnelles et syndicats impressum, SSM et syndicom se prononcent ensemble contre la loi sur le renseignement, parce qu’elle met en danger la protection des sources. Les trois organisations invitent le Parlement à revoir sa copie dans le sens d’un respect explicite et renforcé de la protection des sources

En savoir plus

Les trois organisations des professionnels des médias et des journalistes en Suisse – impressum – Les journalistes suisses, SSM (Syndicat suisse des mass media), et syndicom (Syndicat des médias et de la communication) - mettent en garde contre la récente décision de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) qui entend transférer l’essentiel de la compétence d’octroyer les concessions de radio et télévision du Conseil fédéral au Parlement. En déposant une telle motion, la CTT-N ouvre tout grand la porte à une politisation des médias, car elle compromet leur indépendance à l’égard des partis...

En savoir plus

Les éditeurs suisses ont annoncé mercredi dernier ne plus vouloir contribuer financièrement au Conseil suisse de la presse (CSP). impressum - Les journalistes suisses, qui co-finance l’organe chargé d’examiner les plaintes en matière d’éthique des médias, ne comprend pas cette décision, unilatérale qui viole aussi les obligations contractuelles des éditeurs.

En savoir plus

Au lendemain de la publication par Tamedia de ses résultats d’entreprise, impressum exprime sa plus vive inquiétude sur des mesures qui pourraient être décidées et attend de Tamedia Publications romandes que les économies préservent les rédactions et ne portent pas atteinte à la diversité des titres.

En savoir plus

La chaîne suisse alémanique de télévision pour les jeunes "joiz" a annoncé qu'elle fermait ses portes. impressum - Les journalistes suisses déplore la disparition de ce média, qui touche 75 employés.

En savoir plus

impressum salue la prise de position du Conseil fédéral sur l’indépendance des médias et rappelle que le Conseil suisse de la presse a besoin de fonds pour mieux exercer son rôle de gendarme.

En savoir plus

Les représentants des médias réduits à couvrir les débats parlementaires vaudois depuis la tribune du public. Voici ce qui attend les journalistes vaudois dans le futur parlement qui sera inauguré le 14 avril 2017. Une quarantaine de professionnels ont protesté dans une lettre remise au conseiller d’Etat Pascal Broulis le 19 juillet dernier. impressum soutient les journalistes vaudois.

En savoir plus

L’association de journalistes impressum et le syndicat syndicom ont pu négocier avec les représentants de la Commission du Personnel de Ringier ainsi qu’avec la direction de Ringier, un accord, au niveau suisse-alémanique, sur la saisie simplifiée du temps de travail et des mesures de protection de la santé des collaborateurs de médias.

En savoir plus

L’Institut des sciences médiatiques appliquées de Zurich en collaboration avec l’Université de Neuchâtel publie un vaste sondage, financé par le Fonds national suisse, sur les conditions de travail des journalistes.

En savoir plus

A l’avant-veille du coup d’envoi des festivals de musique en Suisse, impressum - Les journalistes suisses a l’honneur d’annoncer que les négociations pour améliorer les conditions de travail des photojournalistes menées depuis un an sous son égide, ont abouti dans un bel esprit de collaboration.

En savoir plus

Rapport du Conseil fédéral d’analyse de la définition et des prestations du service public de la SSR compte tenu de la position et de la fonction des médias électroniques privés

impressum: Le service public doit renforcer davantage la qualité journalistique et la diversité

En savoir plus

Mercredi 15 juin 2016, un intergroupe de sept parlementaires s’est constitué: „Journalisme et démocratie“. C’est l’organisation professionnelle des journalistes, impressum – Les journalistes suisses qui prend en charge son secrétariat. Le centre d’intérêts de l’intergroupe ? Les conditions-cadre légales pour un journalisme indépendant, pilier de notre démocratie auquel il faut veiller dans la mutation des conditions économiques et sociétales actuelles. Un premier événement est prévu dans le cadre de la session de septembre 2016 du Parlement.

En savoir plus

Vingt-trois ans après la déclaration de Windhoek, la liberté de presse est menacée en Suisse.

En savoir plus

La fusion des deux groupes Media One et le Groupe Rouge a été annoncée. Les stations du Groupe Rouge, Rouge FM et Yes FM, rejoignent LFM et One FM. impressum demande à ce que les entreprises assurent un pluralisme interne fort afin que la diversité soit maintenue et développée. impressum demande à ce qu’il n’y ait pas de licenciements et que Rouge FM et Yes FM entrent dans la CCT des radios régionales

En savoir plus

Les journalistes d’impressum et la FIJ dénoncent les contrats inéquitables imposés aux journalistes libres !

Le 23 avril est le World Copyright Day, journée du droit d’auteur. Les journalistes d’impressum s’associent à la campagne (lien: www.ifj.org/fr/campagnes/observatoire-de-limpunite/) de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) pour dénoncer les contrats inéquitables que sont contraints de passer les journalistes Libres avec les éditeurs. Et impressum demande qu’un droit à rémunération équitable soit introduit dans la loi sur le droit d’auteur.

 

En savoir plus

Les journalistes d’impressum demandent que la Suisse s’engage en faveur de la liberté de la presse.

La détérioration généralisée de la liberté de la presse dans le monde, officialisée ce jour par le classement annuel de Reporters sans Frontières RSF, inquiète impressum - Les journalistes suisses. Si la Suisse gagne officiellement 13 places, passant du 20ème au 7ème rang mondial, ce bond spectaculaire n’est en fait qu’artificiel. C’est en effet la péjoration de la situation dans les autres pays qui permet à notre pays de se hisser automatiquement.

En savoir plus

Le journal Bon à Savoir absorbe le magazine Tout compte fait. Deux journalistes perdent leur emploi.

En savoir plus

Affaire Hildebrand: Urs Paul Engeler porte plainte pour avoir été mis sur écoute téléphonique

impressum demande le respect de la protection des sources

En savoir plus

Le comité central d'impressum nouvellement élu est toujours présidé par Christian Campiche. Le comité veut amener impressum vers un nouveau partenariat social en Suisse alémanique. Peter Studer et Bertil Galland ont été nommés membres d’honneur.

En savoir plus

Dans leur résolution, les journalistes d’impressum, l’organisation la plus importante de journalistes en Suisse, demandent à ce que le droit d’auteur suisse remplisse son but également à l’ère numérique et vis-à-vis des acteurs comme Google et Facebook.

En savoir plus

impressum avait demandé à l’OFCOM que la SSR ne puisse participer à l’alliance avec Ringier et Swisscom que si les recettes étaient réinvesties complètement dans le journalisme afin de rester dans l’esprit du mandat de prestations. Cela était valable tant pour la SSR que pour Ringier. impressum demande à ce que l’OFCOM observe attentivement ces aspects-là dans le cadre de sa surveillance sur la coentreprise et, le cas échéant, édicte par la suite des obligations correspondantes.

En savoir plus

Les professionnels suisses des médias se renforcent

SSM, AJS, impressum et syndicom se sont réunis à fin février afin de débattre de l’avenir des organisations de professionnels des médias en Suisse.

En savoir plus

impressum apprend ce jour que Tamedia Publications romandes prend de nouvelles mesures de réduction du temps de travail et du personnel de Télé Top Matin alors que le dernier licenciement dans cette petite rédaction remonte au mois de septembre dernier.

En savoir plus

impressum encourage l’éditeur à associer les journalistes au choix du futur site rédactionnel et prend acte des déclarations de l’éditeur qui assure que cette vente ne changera en rien la rédaction.

En savoir plus

Le syndicat SSM, aux côtés d’impressum – Les journalistes suisses, considèrent que les conditions dans lesquelles les collaborateurs de la RSI sont actuellement licenciés sont absolument scandaleuses.

En savoir plus

Le journaliste Benito Perez, Christiane Pasteur, Dominique Hartmann et Philippe Bach, les trois co-rédacteurs en chef du "Courrier", ainsi que la Nouvelle association du "Courrier", éditrice du journal, ont été attaqués en justice par Jean Claude Gandur, homme d’affaires, dont «Le Courrier» a publié le portrait le 16 mai dernier.

En savoir plus

Il y a un an jour pour jour, des terroristes exécutaient 10 membres et invités de la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo. impressum - les journalistes suisses, la plus grande organisation professionnelle de journalistes en Suisse se souvient, avec une incommensurable douleur, de l’assassinat abject de ses confrères parisiens survenue brutalement le 7 janvier 2015, il y a un an jour pour jour.

En savoir plus

Les journalistes d’impressum sont consternés par la suppression d’emplois au sein de l’entreprise de médias argovienne AZ Medien – une nouvelle suppression d’emplois dans le domaine des médias – et exigent un plan social équitable pour les personnes concernées.

En savoir plus

L’association des journalistes impressum est déçue que la SSR maintienne la suppression des postes dans son envergure annoncée, malgré les nombreuses solutions alternatives proposées par le personnel.

En savoir plus

impressum, la plus grande organisation professionnelle de journalistes en Suisse, apprend ce jour la mise en commun des pages Suisse, Monde et Economie de La Liberté et des quotidiens de Hersant L'Express, L'Impartial, Le Nouvelliste et La Côte.

En savoir plus

Le vainqueur "Freiburger Nachrichten", champion de football des rédactions suisses!

"Schaffhauser Nachrichten" gagnent la deuxième place et "RTS Radio" la troisième.

Les rédactions se sont rencontrées le 20 juin à Marly, près de Fribourg, dans le cadre de la 14ème "Coupe d’impressum". Les 18 équipes présentes, composées de femmes et d’hommes, se sont affrontées dans un bon esprit de fairplay. A noter, cette année, la présence d’une équipe de la "Schaffhauser Nachrichten" qui complétait des rédactions venues du bord du Rhin jusqu’au bord du lac Léman.

En savoir plus

Le journaliste Emin Huseynov, 35 ans, était réfugié à l’ambassade suisse de Bakou depuis le 18 août dernier. Didier Burkhalter, de passage dans la capitale azérie, a pu le ramener à Berne.

 

En savoir plus

A l’occasion de la Journée de la liberté de la presse, la plus grande organisation suisse de journalistes, impressum, rappelle que la liberté est un droit dont jouissent journalistes et entreprises de médias qui génère aussi des devoirs. Les journalistes assument leur responsabilité en respectant la déontologie. Et ils attendent des entreprises des médias qu’elles remplissent leur obligation : celle de rendre possible un journalisme indépendant grâce à des ressources suffisantes et à des conditions de travail adéquates. Une CCT pour tous les journalistes sans exception en fait partie.

En savoir plus

Der Schweizer Presserat hat die Eingabe von impressum - die Schweizer JournalistInnen -gutgeheissen. impressum hatte die (nun ehemalige) Praxis von Keystone bemängelt, für Werbezwecke produzierte Bilder als Informationsfotos an die Medien zu verteilen. Unterdessen hat Keystone seine Praxis angepasst.

En savoir plus

Newsletter


Agenda