La soutien aux médias est une obligation.

La soutien aux médias est une obligation - La liberté de l'information garantit le droit à des sources d'information suffisantes.

La diversité de l’information rédactionnelle s’est effondrée rapidement et le marché n’a pas mis un frein à cet effondrement. L'auteur montre comment cette situation oblige l'État à promouvoir activement la disponibilité de l'information. La liberté d'information signifie le droit à des sources d'information suffisantes pour que chacun puisse se forger librement sa propre opinion. Ce droit fondamental pourrait également, si nécessaire, être revendiqué à l'avenir devant les tribunaux. Le projet de loi sur les médias électroniques ne comble pas cette lacune. Dans ce contexte, la Confédération et les cantons ont une obligation largement parallèle.

La première contribution sur l'obligation de l'état dans le domaine du soutien des médias est paru le 25 juin 2018 dans «Jusletter – La plus grande revue juridique universelle de Suisse.»

La deuxième contribution est parue dans la «Jusletter» du 2 juillet 2018 et montre, que la confédération et les cantons se partagent la responsabilité de promouvoir activement la disponibilité de l'information.

impressum remercie "Weblaw", l'éditeur de la "Jusletter", d'avoir accepté cette deuxième publication et remercie la Fondation Oertli et l’édition weblaw qui ont contribué aux ressources nécessaires pour établir la traduction, réaliséepar Jean Perrenoud.:

Trouvez le texte intégral "La promotion des médias est un devoir" ici

Trouvez le texte intégral "La compétence parallèle des cantons et de la Confédération dans la promotion des médias" ici

Newsletter