Corona: impressum demande que la liberté de la presse soit protégée efficacement

Les journalistes sont entravés dans leur travail par les autorités. C'est inacceptable. impressum exige des contre-mesures du Parlement.

Crise du Coronavirus :

impressum demande que la liberté de la presse soit protégée efficacement

Selon les résultats de notre enquête, les journalistes sont entravés dans leur travail par les autorités. C'est inacceptable pour la société et l'État. impressum exige des contre-mesures du Parlement conformément aux recommandations du Conseil de l'Europe.

Dans une lettre datée du 23 avril 2020, impressum, la plus grande association de journalistes de Suisse, s'est adressée aux CIP et aux CAJ du Parlement fédéral en leur demandant une meilleure protection de la liberté d'information et des médias. Parmi les journalistes qui ont participé à l’enquête menée par impressum, un tiers se disent entravés dans leur travail par les autorités dans le cadre des mesures anti-corona. Divers témoignages parlent d'entraves à l'accès aux installations publiques et certains d'entre eux laissent même présager une véritable censure.

impressum souligne que la liberté de la presse continue à s'appliquer même en temps de crise. Le travail des journalistes est plus important que jamais, tant pour la population que pour les autorités elles-mêmes.

Il y a plus d'un mois, le Conseil de l'Europe a formulé des recommandations dans ce sens mais elles n’ont pas encore été mises en œuvre en Suisse. impressum appelle maintenant le Parlement à combler cette lacune et à protéger enfin l'État de droit.

Lien vers un article de presse sur les problèmes en Suisse du 23 avril 2020 :

https://www.woz.ch/-a83a

Lien vers les recommandations du Conseil de l'Europe du 21 mars 2020 :

https://www.coe.int/en/web/freedom-expression/msi-ref/-/most_viewed_assets/JqA1MXiumoTd/content/freedom-of-expression-and-information-in-times-of-crisis

 

Agenda

Aucune actualité disponible.

Newsletter