Prison pour Alain Soral en appel après avoir proféré des propos injurieux à l’encontre d’une journaliste

impressum salue la décision du Tribunal cantonal vaudois à l'encontre d'Alain Soral. Il n’est pas acceptable que des journalistes subissent des injures dans l’exercice de leur profession. L’association continuera à s’engager pour que ces comportements soient condamnés.

C’est une victoire pour les communautés LGBTQIA+. Alain Soral, suite à ses propos injurieux et homophobes à l’encontre de Cathy Macherel, membre d’impressum, est condamné en appel à 2 mois de prison. Il est reconnu coupable par l’article 261 bis du code pénale, approuvé par le peuple en 2020, qui condamne notamment l’incitation à la haine et l’appel à discrimination fondés sur l’orientation sexuelle.

C’est également une victoire pour les journalistes suisses, car aucun professionnel des médias ne devrait subir des propos haineux, ou même avoir peur d’en être victime, dans l’exercice de son métier. Il en va de la liberté de la presse et de la santé du quatrième pouvoir de notre démocratie. Déçue en première instance que seule la diffamation n’ai été retenue, impressum se dit satisfaite de cette condamnation qui fait aujourd’hui jurisprudence.

Agenda

Le CFJM propose diverses formations continues

Av. Florimont 1, Lausanne

Lire la suite

Dessin de presse et sport

Exposition du 22 juin au 16 septembre 2024

Rue Louis-de-Savoie 39, 1110 Morges

Lire la suite

Le secrétariat est à la disposition des membres pendant les mois d'été. 

Veuillez noter que la centrale téléphonique sera fermée le vendredi du 1er juillet au 30 août 2024.

Lire la suite

Newsletter