Tamedia : Un plan social adopté; moins de licenciements que prévu; gel des licenciements durant un an

Après une vingtaine de séances de négociations, la Coordination des rédactions, impressum et Tamedia Publications romandes sont parvenues à un accord pour un plan social cadre. Avec un guichet de départs volontaires, il a été possible de «sauver» deux personnes du licenciement; avec les négociations, Tamedia a accepté un gel des licenciements durant un an pour les rédactions romandes.

Dans le cadre de la restructuration lancée en août 2020, la Coordination des rédactions, impressum et la Direction de Tamedia Publications romandes ont négocié un plan social cadre depuis février 2021.

Tamedia a annoncé fin mai six et demi suppressions d’EPT et a ouvert une consultation. Une coordination élargie des rédactions avec impressum ont déposé toute une série de mesures alternatives aux licenciements. Malheureusement aucune d’elles n’a trouvé grâce aux yeux de Tamedia. Mais un guichet de départ volontaire a permis de sauver deux personnes du licenciement, réduisant à cinq le nombre d’EPT à supprimer. Sept personnes sont concernées par les mesures. La Coordination des rédactions et impressum déplorent ces licenciements et ces réductions imposées du temps de travail, d'autant que TX Group, dont fait partie Tamedia, jouit d'une excellente santé économique.  La Coordination des rédactions et impressum sont à la disposition de leurs consoeurs et confrères touchés pour les soutenir et les conseiller.

Les partenaires sociaux, après une vingtaine de séances, se sont mis d’accord sur un plan social-cadre, qui a été entériné par les rédactions. La Coordination des rédactions et impressum le jugent correct. Dans la foulée des négociations, Tamedia, sur la demande des représentants des employés, a accepté de geler les licenciements durant un an.

Si la Coordination des rédactions et impressum déplorent vivement la casse sociale et humaine, les deux instances saluent le fait qu'au terme des négociations, menées grâce à l'apport du Président de l'autorité vaudoise de conciliation, saisi par les employés, la Direction générale de Tamedia ait fini par se montrer un peu moins inflexible et faire des concessions. Cela a permis de rapprocher les positions des parties et d'améliorer les prestations du plan social.

Agenda

Le CFJM propose diverses formations continues

Av. Florimont 1, Lausanne

Lire la suite

Maison du Dessin de Presse, rue Louis-de-Savoie 39, à Morges
Du 15 mars au 20 mai 2024

Lire la suite

20. bis 28. April 2024

akku Kunstplattform, Emmenbrücke

Lire la suite

Photos de Michel Bührer

Du 9 au 20 avril 2024

Forum de l'Hôtel de Ville, Lausanne

Lire la suite

Table ronde, 23 avril 2024 12h15-14h00

CFJM, Florimont 1, 1006 Lausanne

Lire la suite

Newsletter