Résultats intermédiaires de l’enquête sur la liberté de la presse. Le sondage est toujours ouvert, participez s’il vous plait !

Les premiers résultats du sondage démontrent qu’il existe un contrôle de l'information par le gouvernement voire de la censure. Soyez nombreux à participer à l'enquête car elle nous aide à exiger des règles pour protéger les journalistes et à bénéficier d’une information indépendante.

Chers membres,

Les premiers résultats de l'enquête soulèvent des inquiétudes. Sur les 118 personnes qui ont répondu, certains relatent l'interdiction d’accès de photoreporters sur des terrains publics allant parfois jusqu’à la censure par la police. Il ne s'agit pas de cas isolés - un tiers des répondants ont déjà été empêchés dans leur travail journalistique. Certaines autorités de gestion de crise cantonales s'efforcent vraisemblablement de contrôler toute l'information publiée. Ce faisant, elles se tirent une balle dans le pied car, si elles n'ont rien à cacher, elles mettent en danger la confiance de la population qui leur est si importante dans cette période.

De plus, la Suisse est l'un des derniers pays d'Europe où il n'existe pas encore de règles uniformes régissant les relations des autorités avec les médias, les journalistes, etc. impressum demande au Conseil fédéral d'édicter des règles pour la situation extraordinaire afin de définir les droits (liberté de circulation, accès, information, etc.) ainsi que les obligations (protection, hygiène, etc.) des journalistes, comme le recommande par ailleurs aussi le Conseil de l'Europe.

Si vous ne l'avez pas encore fait, veuillez participer à l'enquête! Elle nous aide à comprendre la situation et à la rapporter au Conseil fédéral.

Agenda

Aucune actualité disponible.

Newsletter